SSII : quand la spécialisation est un moteur de recrutement

Pour les société de service, le manque de collaborateurs peut s'avérer critique et rapidement les contraindre à ne plus se positionner sur de nouveaux projets.

Problématique stratégique dans l’industrie IT, le recrutement peut rapidement devenir un frein important venant impacter les performances opérationnelles des entreprises. Très demandeuses de compétences, l’industrie IT dans son ensemble, qui se positionne à ce jour comme le principal moteur de l’emploi français, se trouve aujourd’hui dans une situation tendue liée à la pénurie d’ingénieur sur le marché.

Valable à tous les niveaux de la chaîne, ce constat est d’autant plus criant pour les société de service (SSII) pour lesquelles le manque de collaborateurs peut rapidement les contraindre à ne plus se positionner sur de nouveaux projets. Plus que jamais, la concurrence et de mise pour recruter et fidéliser des collaborateurs qui bénéficient d’un large choix !

Il est évident que la taille des SSII rend également la concurrence inégale en raison des moyens, essentiellement financiers, que sont les grands acteurs sont prêts à mettre en oeuvre pour attirer les meilleurs profils. Mais au-delà de cet élément d'importance qui peut dans certains cas faire pencher la balance en leur faveur, toute la problématique est par la suite de les fidéliser...

Les exemples ne manquent pas ! Combien de profils décident finalement de faire marche arrière pour intégrer des structures à taille humaine où travail rime avec responsabilité et évolution.

 

Ainsi à l'instar de quelques spécialistes, le marché de l'emploi dans les SSII tend à se spécialiser. En effet, conscientes de la nécessité de se différencier au travers guidée par la qualité et l'implication dans le temps, certaines SSII qualifiées de pure player positionne l'expertise technologique comme leur principale vecteur de recrutement.

A priori simple à mettre en oeuvre, un tel dispositif demande un investissement important de la part de la SSII qui doit tenir ses promesses et offrir à ses collaborateurs un cadre de travail valorisant (projet clients au forfait, pilotage de projet...) et des prestations de spécialisation continues pour être en ligne avec son approche.

 

L'un des avantages d'un tel dispositif tient également au type de candidats reçus. En effet, plus sensible à la qualité du poste qu'à des sirènes marketing, ces derniers sont fréquemment des passionnés de technologies qui souhaitent s'inscrire dans un schéma de long terme et compléter leur savoir-faire en côtoyant des spécialistes reconnus dans leurs domaines d'activités (réseaux, collaboratif...).

Au-delà de ces aspects métiers, la spécialisation est surtout d'ordre technologique (Microsoft, Java, Cisco...). En effet, quelle SSII ne rève d'avoir par exemple des experts technologiques lui permettant de se positionner sur des projets complexes nécessitant une connaissance très fine des environnements utilisés... On notera d'ailleurs que dans la pratique, les grosses SSII qui ne se postionnent pas sur la spécialisation font couramment appel en sous-traitance à des SSII plus modestes pour répondre à des projets.

 

Un autre point jouant en la faveur des spécialistes, tient également à leur management souvent très technique et à leur politique de formation qui va bien au-delà des cours de remise à niveau pratiqués traditionnellement dans la profession.

En effet, se qualifier de pure player implique de s'appuyer sur des collaborateurs certifiés. Or le passage de certification est un élément important sur un CV mais particulièrement honoreux. En intégrant des SSII spécialisées, les collaborateurs accéderont de facto à ces programmes de certification qui seront supportés par l'entreprise. Ils pourront ainsi à la fois travailler sur des projets pointus tout en améliorant leurs compétences et en améliorant leur employabilité.

Il semble donc qu'après une vague d'emploi guidée par les seules sirènes marketing et financières, nous revenions progressivement aux valeur originales de nos métiers : la technologie et l'amélioration des savoirs. En ce sens, les SSII ayant opté pour une approche guidée par la spécialisation devrait rapidement améliorer leur attractivité et permettre à des collaborateurs passionnés de s'épanouir dans un cadre adapté à leurs aspirations.

Autour du même sujet