Consolidation informatique : 2 problèmes majeurs dans un environnement virtualisé

De nombreuses entreprises ont recours à la consolidation informatique pour réduire leurs coûts, grâce à la virtualisation. Néanmoins, la virtualisation reste un vrai défi pour les entreprises qui utilisent un réseau WAN et dont le personnel est distribué.

La mise en place d'une infrastructure consolidée basée sur la virtualisation simplifie l'administration. Elle améliore l'utilisation des ressources et la protection des données. Néanmoins, la virtualisation reste un vrai défi pour les entreprises qui utilisent un réseau WAN et dont le personnel est distribué.

Lors de la consolidation de l'informatique, les DSI doivent prendre en compte les performances des applications et la disponibilité des données. Il s'agit de ne pas résoudre un problème et en créer d'autres : en effet, les investissements nécessaires à la « réparation des dommages » annuleraient ceux visant à réduire les coûts !

Performances des applications

La première difficulté est liée aux performances des applications. L'essor du modèle d'informatique décentralisée a été largement causé par le besoin de placer les ressources informatiques au plus près des utilisateurs distribués, afin d'atteindre les meilleures performances possibles. La consolidation de serveurs sur les sites distants inverse cette répartition, et par conséquent, et se traduit par des perturbations sévères au niveau de nombreuses applications.

Pour pallier ces problèmes de performances, les entreprises cherchent souvent à augmenter leur bande passante pour accélérer la réponse des applications. Cependant, les CIO s'aperçoivent souvent qu'augmenter la bande passante des sites distants a peu d'effet voire aucun sur les performances des applications, car le problème est lié au temps de latence et aux faiblesses des protocoles applicatifs sur le WAN. En outre, le coût de l'augmentation de la bande passante peut oblitérer une part notable des économies générées par la consolidation informatique.

Disponibilité des données et du système

Le deuxième point à prendre en compte est l'importance croissante de la totalité de l'informatique centralisée. L'infrastructure dessert davantage d'utilisateurs par équipement physique, ce qui augmente considérablement les exigences en matière de disponibilité système et données.

En outre, les consolidations de sites limitent la diversité géographique des activités informatiques et soumettent les entreprises à une panne de site ou une panne régionale. La virtualisation de serveurs peut grandement aider à réduire le temps nécessaire pour redéployer les serveurs en cas de panne, mais elle ne protège pas nécessairement contre les pannes de site, la perte ou la corruption de données.

Par conséquent, les entreprises qui adoptent une infrastructure consolidée doivent bâtir une stratégie complète de reprise après sinistre et de continuité de l'activité. De ce fait, les services informatiques se tournent de plus en plus vers des technologies comme la réplication des données, la protection continue des données (CDP) sur les sites distants, et les bibliothèques de bandes virtuelles (VTL) pour des sauvegardes disque vers disque.

Éléments à prendre en compte

Pour la plupart des entreprises, la consolidation de l'infrastructure informatique offre une opportunité majeure de réduire les coûts, mais la dégradation des performances des applications peut en rendre certaines inutilisables via le WAN. Dans ces cas, l'entreprise doit décider de renoncer à la consolidation ou de courir le risque de contrarier grandement l'utilisation. Parfois, les entreprises se sont lancées dans un projet de consolidation, mais sont obligées de l'arrêter à cause de son impact sur les applications métier et les utilisateurs.

Les entreprises qui cherchent à bénéficier de tous les avantages de la consolidation doivent garantir à leurs utilisateurs un accès en temps réel aux applications et aux données. Les solutions d'optimisation du WAN aident les entreprises qui ont centralisé leur environnement informatique à résoudre ce problème, en assurant que les applications conservent via le WAN des performances de type LAN.

L'optimisation du réseau étendu offre un accès de type LAN à l'infrastructure virtualisée, quel que soit l'emplacement. Elle améliore les performances de toutes les applications TCP passant par le WAN, en s'attaquant aux trois difficultés majeures que sont les contraintes en bande passante, la latence TCP et le bavardage des applications.

L'optimisation du WAN surmonte les problèmes de performances de quatre façons :
•    En réduisant la quantité de données envoyées et en libérant de la bande passante grâce à l'élimination des données redondantes
•    En réduisant la latence et le bavardage du protocole TCP, en diminuant le nombre d'allers-retours nécessaires au transfert des données
•    En accélérant les applications stratégiques grâce à des modules d'optimisation spécifiques
•    En simplifiant le contrôle et la gestion grâce à l'automatisation des tâches de fourniture et à l'utilisation d'outils avancés de reporting

Le but ultime est de permettre à l'utilisateur d'accéder de façon rapide et sûre aux données et aux applications, via l'infrastructure virtualisée, quel que soit son lieu de travail par rapport au centre de données. Ainsi, l'accès aux applications les plus « communes » peut être optimisé : le partage de fichiers, la messagerie électronique, les systèmes de gestion de contenu pour les environnements de travail collaboratifs, les applications Web, les documents de conception, les solutions de gestion de cycle de vie des produits ainsi que les applications d'ERP.

L'optimisation du WAN est souvent indispensable pour mettre en place un plan efficace de reprise après sinistre. Elle accélère la sauvegarde et la réplication, optimise la bande passante disponible entre les sites, et évite les encombrements avec le trafic d'autres applications.

Des avantages significatifs

La virtualisation et la consolidation de l'infrastructure peuvent offrir des avantages significatifs à la fois aux services informatiques et aux activités de l'entreprise. Bien que les avantages soient évidents, les entreprises devraient toujours prendre en compte les exigences de leurs activités en matière de performances et de disponibilité.

La combinaison des solutions d'optimisation WAN et de la virtualisation offre aux responsables informatiques une opportunité unique pour faciliter leurs activités informatiques de façon stratégique et pour améliorer la prestation de services, tout en réalisant des économies. Les responsables informatiques seraient bien avisés de considérer ces deux technologies comme des éléments clés de leur infrastructure informatique.

Test connexion