Comment optimiser le recrutement des jeunes diplômés grâce à l’e-recrutement ?

L'emploi des jeunes diplômés en période de crise, ou comment préserver l'embauche des jeunes diplômés pendant la période de gel des embauches... Analyse.

Dans un marché de l'emploi de plus en plus concurrentiel, les entreprises doivent être en mesure d'attirer les jeunes diplômés les plus talentueux. Selon de récentes études, menées par l'institut CBI et Harvey Nash, 61 % des employeurs procèdent actuellement à un gel des embauches. Une telle stratégie s'avère rentable dans l'immédiat mais risquée à long terme. En effet, les entreprises adoptant de telles procédures risquent de se retrouver dans une posture délicate au moment de la reprise économique.

 Intégration de systèmes
 
Auparavant, les entreprises faisaient la distinction entre les systèmes de recrutement des jeunes diplômés et leurs pratiques standard de recrutement. Désormais, de plus en plus d'entreprises unifient l'ensemble de leur processus de recrutement via une plate-forme intégrée unique, apportant à la fois flexibilité et rentabilité.

Le climat économique actuel entraîne une augmentation du chômage chez les jeunes diplômés ainsi qu'une réduction du personnel RH dédié au traitement des candidatures. C'est pourquoi un logiciel de recrutement à la fois flexible, évolutif et automatique est indispensable. Ce logiciel et son intégration avec d'autres solutions constituent le point central de cette stratégie.

Extraction des bonnes informations
 
La technologie permet aujourd'hui d'automatiser toute une partie du processus de recrutement, de l'extraction des informations des CV à leur chargement dans le vivier de chaque organisation, permettant ainsi aux professionnels RH de se concentrer sur des tâches à plus grande valeur ajoutée. Les services de Ressources Humaines analysent plus facilement les informations relatives aux candidats, grâce à une gestion simplifiée des tâches administratives consistant à comparer et à évaluer un grand nombre de CV hétérogènes. De plus, grâce aux versions multilingues de la technologie d'analyse des CV, les diplômés étrangers postulent plus facilement aux postes qui les intéressent.

Réseaux sociaux

 
Aujourd'hui, les jeunes diplômés font partie de la Génération YouTube. Par conséquent, la possibilité d'intégrer le CV vidéo à son système de recrutement devient un nouveau  moyen de détecter et d'attirer les talents. Les CV vidéo sont désormais intégrables aux logiciels de recrutement. Les professionnels RH peuvent ainsi voir et analyser les CV vidéo dans leur système, voire même procéder à des entretiens par vidéo interposée.

Les média sociaux jouent également un rôle de plus en plus important dans le cadre de la mise en relation avec les jeunes diplômés. Les réseaux tels que Facebook, Twitter et LinkedIn permettent d'augmenter l'efficacité du recrutement et baisser les coûts associés. Il est cependant crucial que l'utilisation des média sociaux soit reliée au processus global de l'entreprise en matière d'embauche des candidats. Si la stratégie d'attraction de l'entreprise est au point mais que la gestion des processus est déficiente, la réputation de l'entreprise en matière de recrutement risque d'en pâtir.

Jusqu'à la source
 
La création d'un vivier de talents requiert des investissements importants du département RH. Il est donc indispensable de pouvoir mesurer la rentabilité des campagnes de recrutement. Les nouvelles solutions permettent de détecter la provenance des candidats, facilitant ainsi la mesure du ROI des différentes campagnes et permettant de mieux cibler les investissements sur les canaux les plus rentables.

Enfin, la technologie de recrutement d'une entreprise est aussi importante que les processus pris en charge par cette technologie. En réalité, de nombreuses entreprises ne disposent toujours pas de processus de recrutement internes définis et gérés correctement. Aujourd'hui, afin de percer dans un marché de l'emploi particulièrement saturé, il est indispensable d'organiser d'abord les services d'administration avant d'ouvrir à nouveau les vannes du recrutement des jeunes diplômés.

Autour du même sujet