Internet en entreprise : la Qualité de Service n'est pas une option

Avec le développement de la téléphonie haute définition et la centralisation des applications, la qualité de service est devenue primordiale pour le bon fonctionnement des entreprises.


Un des enjeux des réseaux télécoms des entreprises repose sur leurs capacités ou les débits de leurs connexions Internet. Le succès de la fibre optique en est une illustration. Mais attention la puissance ne fait pas la performance. Avec le développement des usages d'Internet - téléphonie haute définition, e-mails et Internet ou centralisation des applications, la qualité de service ou QoS est devenue primordiale pour le bon fonctionnement des entreprises. Voici quelques clés de compréhension.

La qualité de service est un concept de gestion qui a pour but d'optimiser les ressources d'un réseau informatique, c'est-à-dire la façon dont va être utilisée la connexion Internet. Elle doit garantir de bonnes performances aux applications critiques pour l'organisation. On regroupe sous le terme d'application tous les usages : surf sur Internet, envoi et réception d'e-mail, connexion aux applications métiers ou aux imprimantes centralisées, téléphonie ou fax sur IP...

La qualité de service permet d'offrir aux utilisateurs des débits et des temps de réponse différenciés par application (ou activité) suivant les protocoles mis en œuvre au niveau de leur infrastructure réseaux et télécoms.   Elle permet ainsi aux fournisseurs de services (départements réseaux des entreprises, opérateurs...) de s'engager auprès de leurs clients ou utilisateurs sur les caractéristiques de transport de leurs réseaux.

Suivant le type de service, différents types de paramètres peuvent être pris en compte pour définir et régler la QoS de chaque application :

- Le débit : pour des applications de téléchargement ou vidéo,
- Le délai : pour la téléphonie sur IP,
- La disponibilité : pour un accès à un service partagé,
- Le taux de paquets perdus : pour la vidéo, mais aussi le téléchargement.

La supervision de la qualité de service d'une connexion Internet permet de constater le fonctionnement des applications du côté des utilisateurs. Cela leur permet aussi de vérifier la qualité de la prestation qui est fournie par leurs opérateurs.

La qualité de service est donc un outil qui permet de définir le niveau d'exigence souhaité pour la capacité d'un réseau à fournir un service de bout en bout. Les ressources réseaux fournies par les opérateurs télécoms sont de plus en plus grandes. Avec la démocratisation de la fibre optique, des débits de plusieurs centaines de méga voire de gigabits/seconde sont maintenant disponibles. Toutefois, même si la capacité des réseaux augmente et que nous ne traitons que des connexions professionnelles avec un débit garanti (réservé), il est nécessaire de mettre en place des mécanismes de gestion des flux applicatifs afin de s'assurer que les services sont délivrés correctement de bout en bout, avec la meilleure performance.

De manière analogue, si on compare les liens des opérateurs avec des autoroutes, l'augmentation du nombre de voies de circulation ne permet pas d'avoir un trafic fluide en cas de congestion. C'est pour cette raison que des mécanismes de régulation sont mis en place. Et qu'ils doivent évoluer ou être adaptés dans certains cas.

C'est pourquoi même si le débit d'un lien est très important, il faut tout de même prioriser les différentes applications qui transitent par les connexions afin de s'assurer que le service délivré à l'utilisateur final est en adéquation avec ses utilisations. Par exemple, la téléphonie doit être plus prioritaire que la navigation client léger, elle-même plus prioritaire que la navigation Web.

Ainsi, pour les entreprises, la qualité de service n'est pas une option, mais une nécessité.

Autour du même sujet