La Business Intelligence telle que nous la connaissions n’existe plus

Les règles d’or de la Business Intelligence ne s’appliquent plus depuis longtemps et les entreprises ne peuvent assumer le fait que les stratégies d’hier continuent à être viables aujourd’hui.


Après des années de relative stabilité, le monde de la business intelligence (BI) connait actuellement une transformation radicale. Les règles d'or ne s'appliquent plus depuis longtemps et les entreprises ne peuvent assumer le fait que les stratégies d'hier continuent à être viables aujourd'hui.

Les principaux changements sont les suivants :


 -   Nous gérons différemment
. Au lieu de "fonctionner" à l'instinct, les entreprises d'aujourd'hui s'attachent davantage au calcul intensif et aux mesures objectives des performances.


Les utilisateurs ont une expérience différente des données. La plupart des gens utilisent depuis des années déjà des applications basées sur le web pour gérer et interagir avec leurs données personnelles. Ces applications grand public reposent sur une expérience intuitive et hautement interactive avec une réponse proche du temps réel.

- F-  De fortes  attentes. Depuis MapQuest, Gmail et Facebook jusqu'aux solutions plus spécialisées, parmi lesquelles celles pour l'analyse du trafic d'un blog ou encore la gestion d'un portefeuille, ces outils ont contribué à augmenter les attentes des utilisateurs finaux. Si nous voulons que les utilisateurs s'engagent, alors nos applications BI doivent faire de même.

- L
- La technologie de gestion de l'information est en plein essor.
Il est désormais possible d'avoir rapidement un véritable aperçu de l'entreprise via l'exploitation de données volumineuses, de sorte à réduire considérablement les coûts et les efforts qui étaient consentis auparavant.


Les règles ont changé


Pris collectivement, ces différents changements signifient que les technologies traditionnelles de BI, les architectures et les approches sont désormais désuètes.
 
Aujourd'hui, les entreprises veulent pouvoir prendre des décisions basées sur des faits, sur l'analyse de données depuis une grande variété de sources, via des technologies et outils inenvisageables jusqu'alors. De leur côté, les utilisateurs recherchent une expérience efficace et convaincante. Et la technologie se développe rapidement en ligne afin de satisfaire ces besoins, à la fois ceux des entreprises et des clients.


Les règles traditionnelles



Vous les connaissez et les avez peut-être même déjà prononcées :

- "L'utilisateur final moyen n'est pas suffisamment averti pour réaliser ses propres analyses".

- "Un grand nombre de démarches d'analyse ne sont pas faisables d'un point de vue technique."

- "Le reporting et l'analyse en temps réel ne sont pas faisables : ils nécessitent des budgets exorbitants et un accès aux systèmes de transaction, nuisible à la performance."

- "La BI globale et complète est un jeu qui revient cher et qui nécessite des logiciels et du matériel couteux".

Les nouvelles règles
...s'écrivent en ce moment-même. Les changements sont significatifs. Ils mériteraient une autre tribune, mais les attentes des utilisateurs en matière de reporting et d'analyse ont évolué.

De plus en plus d'utilisateurs finaux créent et modifient leur propre production, et on voit abonder les tableaux de bord et mashboards. Fini l'aire du conglomérat de quelques mini-rapports à taille unique, bien souvent confus, conçus par une seule et même personne spécialisée en informatique, l'aire de la BI en libre service a sonné.

Autour du même sujet