Virtualisation du poste de travail : 2011, l’année de la concrétisation dans les universités

Largement diffusée au sein des administrations, collectivités et établissements de santé publics et privés, la virtualisation du poste de travail est désormais fortement convoitée par les universités.

Largement diffusée au sein des administrations, collectivités et établissements de santé publics et privés, la virtualisation du poste de travail est désormais fortement convoitée par les universités. Ceci s'explique pour de nombreuses raisons qui sont à la fois organisationnelles et techniques. En effet, l'une des principales motivations tient par exemple au déploiement et à l'administration des postes. La virtualisation va donner la possibilité de paramétrer et déployer des postes à la volée aussi bien pour les étudiants que pour le personnel administratif (secrétaires, conseillers d'orientation et gestionnaires).

Déployer un poste préalablement défini (OS, RAM, applications) ne demande que quelques minutes et l'intégralité des déploiements est réalisée de manière centralisée sans avoir besoin de se déplacer vers les salles de cours. Une aubaine pour les DSI confrontés à des campus très étendu et une multitude d'applications.

 

Côté utilisateur, un étudiant peut trouver un portail de choix de PC Virtuel correspondant à son cours et peut même avoir le choix de lancer à la fois un poste Linux ou Windows ceci depuis son propre Laptop, iPad ou client léger fournit par l'université.

 

La centralisation en un lieu unique est également une façon d'accroitre la sécurité du système d'Information, aucune donnée n'est stockée sur les disques durs des postes de travail. Ainsi, la confidentialité, les relevées de notes, préparation d'examens sont hautement accrues.

 

N'oublions pas le côté "Green" de la virtualisation. L'économie sur la consommation d'énergie permet un meilleur retour sur investissement (ROI) sur l'achat de l'Infrastructure, serveur, réseau et client léger.


La virtualisation du poste de travail continue donc de s'imposer comme un levier de productivité important. Répondant à des attentes fonctionnelles, d'administration et organisationnelles, la virtualisation du poste de travail devrait rapidement s'imposer comme un standard auprès des Universités.

Autour du même sujet