Qu'est ce qu'un Plan de Reprise d'Activité

Les données informatiques d'une entreprise sont des actifs stratégiques, qui doivent être protégés contre tout risque de perte. Le PRA est une solution de protection de du système d'information, et permet d'assurer la continuité d'activité en cas de sinistre ou d'incident.

Les entreprises sont de plus en plus dépendantes de leur système d'information, et sont donc menacées, que ce soit par des problèmes liés à la sécurité, aux pertes de données ou des pannes de matériel. Cependant, force est de constater que ces risques sont souvent mal appréhendés.

              

Qu'est-ce que le PRA ?

Un Plan de Reprise d'Activité (PRA) permet d'assurer, dans le cas d'une crise majeure, la reconstruction de son infrastructure informatique et la remise en route des applications nécessaires à l'activité de l'entreprise. Il existe plusieurs niveaux de capacité de reprise qui sont à définir en accord avec les besoins de l'entreprise et ses moyens financiers. Le plan de continuité d'activité (PCA), par contre, permet de continuer l'activité sans subir d'interruption du service.    

                                           

A qui s'adresse le PRA ?

Toute entreprise doit évaluer les menaces liées à son activité, et même si selon la taille et l'activité les mesures à prendre et les scénarii à envisager sont différents, la question est fondamentale pour chacune d'entre elles. Malheureusement, de nombreuses PME  l'ignorent et jugent la mise en place d'un plan de secours trop couteux et complexe.      

                             

A quoi sert le PRA ?

En cas d'incident ou de sinistre, le PRA garantit l'activité par un plan de sauvegarde et de remise en route et, réduit les conséquences financières. Il est essentiel pour une entreprise d'atténuer l'impact des catastrophes pour sauver l'activité mais aussi pour conforter l'image de fiabilité auprès des partenaires et clients. L'idée est de concevoir une parade pour chaque menace éventuelle.            

                             

Comment fonctionne le PRA ?

Le but est de déterminer la meilleure stratégie pour pérenniser votre activité en cas de panne, sinistre ou incident, et de reprendre l'activité dans un délai acceptable pour l'entreprise. Pour cela vous devez déterminer les risques, leurs impacts, la durée critique et les personnes, services ou prestataires habilités à intervenir.  
            

Les mesures préventives :

Elles regroupent les méthodes permettant d'éviter une interruption. Ce sont les méthodes les plus suivies.


- La sauvegarde des données avec des solutions adaptées à vos besoins et contraintes ;

- Les systèmes de secours ;


- Les sites de secours (distants ou non) :

 o salle blanche : une salle machine protégée par des procédures d'accès particulières, généralement secourue électriquement ;
 o site chaud : site de secours où l'ensemble des serveurs et autres systèmes sont allumés, à jour, interconnectés, paramétrés, alimentés à partir des données sauvegardées et prêt à fonctionner ;
 o site froid : site de secours qui peut avoir une autre utilisation en temps normal ;
 o site tiède : site de secours intermédiaire.

- La redondance (en local ou sur site secondaire) : la réplication des données.            

               

Les mesures curatives :

Ce sont toutes les méthodes qui permettent de redémarrer l'activité après un sinistre. Elles sont nécessaires car aucun système n'est fiable à 100 %. En fonction du sinistre et de la criticité des systèmes touchés, la stratégie définit des mesures de reprise différentes.


- La reprise des données ou restauration des données, grâce à un système de sauvegarde des données sans défaillance permise ;

- Le redémarrage des applications ;

- Utilisation d'un site de secours ;


- Le redémarrage des machines :

 o provisoire : utilisation des sites de secours ;
 o définitif.

Autour du même sujet