Le SEO n'est pas mort avec Penguin, mais il faut le faire évoluer

L'année 2012 du référencement a été chargée, en particulier du fait du lancement de l'algorithme Google Penguin. Suite à cette mise à jour, beaucoup ont même annoncé la mort du SEO. Voici pourquoi ces personnes ont tort et quels changements nous réserve 2013.

Tout change, rien ne change

La mission de Google ne change et ne changera pas. Pour mémoire, le moteur de recherche souhaite "organiser les informations à l’échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous". Il en va de même pour le principe fondateur de son classement résidant dans cette phrase : "rechercher l’intérêt de l’utilisateur et le reste suivra". 
La première recommandation à suivre, valable depuis les débuts de Google, consiste donc à proposer un contenu unique et pertinent. Les règles de base de Google ne changent pas, ce sont les moyens de détection des actions non recommandées qui progressent. 

SOLOMO

La fréquence et les façons d'accéder à la recherche sur internet ont, elles, changé. En 1998 par exemple, Google répondait à 500 000 requêtes par jour. En 2012 ce sont environ 3,5 milliards de recherches qui sont effectuées quotidiennement dans le monde. Aujourd'hui les recherches ne sont plus seulement réalisées sur des ordinateurs de bureau mais aussi sur des mobiles, tablettes ou même des télévisions. Demain la recherche sera surement encore plus accessible via une navigation grâce à des objets intégrés comme le projet de lunettes de Google ou une domotique de plus en plus performante. Autre constat, les internautes passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux et souhaitent retrouver des résultats de plus en plus personnalisés

Les principaux moteurs de recherche l'ont bien compris et ont fait évoluer leur utilisation sur un modèle beaucoup plus SOLOMO (Social Local Mobile)
 
La mise à jour Venice sur Google (passée bizarrement assez inaperçue) ou la tentative Google Search Plus Your World cherchent à mieux prendre en compte respectivement vos paramètres de géolocalisation et vos interactions avec votre réseaun afin de vous fournir des résultats personnalisés. 
 
Ainsi, en 2013, renforcez vos efforts avec un contenu mettant en avant sur votre site vos différentes présences en local, encouragez le partage social (notamment les +1) et surtout pensez à la version mobile et tablette de votre site

Pour plaire à Google, utilisez Google

Google ce n'est plus seulement la recherche mais une multitude de produits services regroupés depuis mars dernier avec les mêmes conditions d'utilisation. Avec la recherche universelle, Google tend à intégrer de plus en plus de données issues de ses produits dans les résultats de recherche comme Youtube, Google Actualités ou Google Maps par exemple. 
La firme américaine propose également des outils afin d'organiser plus facilement l'immense quantité d'information sur Internet comme les rich snippets (extraits enrichis).   
Les produits et outils Google sont, pour la plupart, encore sous-utilisés. Alors faites en bon usage pour vous distinguer de vos concurrents. 

En 2013, pensez Google et surveillez les points suivants pour optimiser votre référencement: 

  • remplissez de façon détaillée votre page Google Adresse pour un meilleur positionnement local,
  • profitez de Google+ en postant régulièrement du contenu,
  • rejoignez et créez des communautés sur Google+,
  • toujours sur Google+, visez un fort taux d'engagement et privilégiez des personnes proches de vos cibles dans vos cercles, la chasse aux influenceurs commence,
  • misez sur la balise auteur et les extraits enrichis les mieux adaptés pour votre marché,
  • lancez-vous ou renforcez votre communication vidéo avec YouTube, la vidéo est encore sous estimée en référencement et les réseaux sociaux de 2013 seront vidéos (YouTube Capture, TOUT...),
  • communiquez régulièrement avec votre communauté, pour cela rien de mieux que les blogs et les réseaux sociaux,
  • cherchez à rendre votre site toujours plus rapide, Google adore cela.
Bien sûr, ne vous limitez pas seulement aux produits Google et diversifiez vos sources de trafic et de citations sur le web. Mais en utilisant les produits et outils Google, vous aurez fait une grande partie du travail. 

Un nouveau métier 

Nous l'avons vu, les règles de Google ne changent pas mais les nouveaux modes de consommation de recherche sur internet font que le métier de SEO évolue. Le SEO n'est pas mort, il est au contraire en plein forme. Les entreprises n'ont jamais eu autant besoin de salariés avec un bon niveau d'expertise sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. Avec la multiplication des supports, des sources de trafic et la hausse de la concurrence sur internet, le métier de SEO se rapproche de plus en plus de la fonction marketing. Un bon SEO doit aujourd'hui maîtriser des techniques variées allant de la programmation à la stratégie de contenu en passant par les médias sociaux. Un bon SEO doit donc pouvoir utiliser les différents canaux de communication en ligne afin de différencier  et positionner un site par rapport à la concurrence. Enfin, un bon SEO doit savoir être réactif aux changements grâce à une forte veille technologique.  
 
Il est impossible de prévoir aujourd'hui ce que nous réserve Google et les autres moteurs de recherche en 2013. Il y aura certainement des surprises. Cependant, en respectant les règles établies et en observant les tendances (web de plus en plus social et mobile), il est possible de dessiner une feuille de route ajustable dans le temps. Une chose est sûre, 2013 s'annonce une année passionnante encore pour le référencement.

Autour du même sujet