Les réseaux sociaux au cœur de l'entreprise : un choix « durable »

Les réseaux sociaux ont une part importante aujourd'hui dans la vie de nombreuses personnes. Il suffit de voir les nombreux chiffres et statistiques, chaque jour en augmentation. Leur usage commence à être également intégré au sein des entreprises avec notamment les « RSE » (Réseau Sociaux d'Entreprise).

Lorsqu'ils sont intégrés dans une démarche de « Responsabilité Sociétale des Entreprises », la valorisation de l’outil en est bien plus importante !

Les réseaux sociaux : des usages, des habitudes

Aujourd'hui, Facebook est entré dans les us et coutumes de plus d'un milliard d'individus dans le monde [1]. Plus d'un français sur deux y est connecté (Plus de 25 millions de comptes Facebook en France [1] sur plus de 40 millions d'internautes en 2012 [2]). 
Facebook, mais aussi d'autres outils d’échanges, de partages ou de conversation comme : Google+, Twitter, LinkedIn, Viadéo et même Pinterest. 
En outre, il est même intéressant de constater que chacun de ces supports dispose d'applications mobiles (même Pinterest), qui se cumulent à d'autres comme Instagram ou Foursquare.

Une véritable jungle, mais tellement évidente pour les addicts !
Chaque outils à son intérêts, ses utilisateurs... même si des réseaux sociaux comme Facebook tente de capitaliser le maximum de flux.
Ce constat permet simplement d'observer que ces outils rentrent dans les usages, sans parler des digital-natives qui vivent avec.
En 2010, le chercheur en sociologie Antonio Casilli disait « Le web ne désocialise pas plus qu’il n’hypersocialise, mais il reconfigure notre manière de faire société ». [3]
Autant confirmer ce propos 3 ans plus tard.

Et en entreprise ?

Les Réseaux Sociaux d'Entreprises font parties des sujets en vogue. Sorte « d'intranet 2.0 », de plate-forme de connaissances et de partages, de gestion des compétences... les terminologies sont nombreuses pour qualifier ces nouveaux outils.
Si aujourd'hui, ils changent notre manière d'échanger en entreprise ; ils changent également d'origine. 
Ces choix techniques, généralement impulsés par les directions informatiques et SI, sont de plus en plus poussés par les directions des ressources humaines, voire de communication interne.
Pour un outil « technique », c'est en soi, une mini-révolution !

RSE et RSE !

Mettre en parallèle les Réseaux Sociaux d'entreprise avec la RSE, Responsabilité Sociétale des Entreprise, est intéressant.
Ce « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire » (selon Wikipedia [4]), intègre une forte dimension sociale.
Bien qu'une approche environnementale soit à étudier (échanges électroniques, collaboration à distance), c'est principalement l'approche sociale qui est à valoriser pour un réseau social dans l'entreprise.

Le partage d’expertises (au-delà de la machine à café) , favoriser le dialogue social (avec des groupes d'échanges sur la vie de l'entreprise), voire même augmenter la productivité des équipes (travail à distance, intégration de ressources en amont sur un projet, suivi de projet depuis son smartphone par exemple).
Un autre point proposé par des outils collaboratifs de ce type est de limiter les échanges d'e-mails, parfois improductifs ou polluants (lorsqu'on met « la planète dans la boucle » pour des considérations personnelles ou des détails ne concernant qu'une partie de l'équipe).
Ainsi, en règle générale, tous les acronymes n'ont pas forcément de points communs, mais les « RSE » ont véritablement une complémentarité dans leur mise en place et leurs résultats attendus pour une entreprise.

-----------------------------------------
[1] Source Facebook
[3] «  Liaisons numériques, vers une nouvelle sociabilité ? »  aux éditions du Seuil par Antonio Casilli 
[4] Définition Wikipédia

Autour du même sujet