Focus sur un job en or : le/la Chief Marketing Officer "Pure Player"

Chaque mois, notre partenaire Robert Half Technologie met en avant un profil qui a le vent en poupe sur le marché de l’emploi informatique/web/digital. Le cabinet de recrutement détaille son rôle, sa formation, son salaire et sa pertinence aujourd’hui.


Quel est le rôle du Chief Marketing Officer ? 

Opérant spécifiquement chez un Pure Player, le Chief Marketing Officer (CMO) est en charge de piloter l’activité Marketing au sens large au sein de l’organisation. En plus des fonctions classiques présentes chez un e-commerçant, à savoir le e-merchandising, le trafic, le CRM (etc.), ce profil va piloter des sujets relativement récents chez ce type d’acteur : le Trade Marketing, le PR, les Médias (360°), et plus généralement il sera en charge de fortifier l’ADN de la marque, et de driver les aspects « branding » : des sujets plutôt réservés jusqu’alors à des organisations classique, très « product centric ».

En conséquence, parmi ses différentes tâches, se distinguent :

  • L’accompagnement de la Direction Générale sur la mise en place / montée en puissance d’une véritable identité de marque,
  • L’élaboration d’un plan média, et y compris TV (en fonction de l’amplitude du budget alloué),
  • Le travail, en partenariat avec (au moins) une agence, sur le story-telling, sur le message à délivrer au marché (cohérence des valeurs, brand awareness..)
  • Le pilotage d’un département marketing global (360 – on & off) élargi, et donc le management des équipes déjà en place : trafic, e-merchandising, CRM... Et s’ajoute à cela les RP, Le trade marketing, les médias, le produit...


Quelle est sa formation ?  
En général un BAC+5, bien souvent une Ecole de Commerce, parfois de rang 1 (grandes parisiennes).

La posture de CMO s’acquiert après une dizaine d’années d’expérience, de préférence dans une structure « classique » à la culture produit forte (par exemple en FMCG). 


A quel salaire peut-il prétendre ?
En fonction de la taille de la structure, entre 100 et 130K€. Parfois, le salaire peut se situer bien au-delà, notamment si le poste comporte d’autres missions complémentaires, lui donnant une dimension COO.

 

Pourquoi ce profil a-t-il le vent en poupe aujourd'hui ?

Auparavant, très peu de Pure Player se considéraient comme une organisation « normale », avec une identité de marque forte, une stratégie marketing 360° et une présence sur les médias de masse – de type TV (contre-exemple: Meetic). Mais désormais, ce paradigme est en train d’évoluer et les Pure Players ont besoin de profils polyvalents pas uniquement experts sur la maitrise de l’écosystème digital (leviers d’acquisition de trafic, etc..) ; mais capables également de positionner le site web comme une véritable marque – avec un ADN, une stratégie de communication 360° et une orientation à la fois « client centric » et « product centric »  (Les 4P), tout en maintenant une agilité indispensable au maintien de la croissance organique de la structure.

Autour du même sujet