Quand le BPM se positionne en allié de la production

Le BPM n’est plus utilisé uniquement pour l’optimisation des processus décisionnels, mais s’invite dans l’essence même des industries au niveau de la création de produits et de la créativité en général

En évolution constante, les technologies de BPM prennent un virage stratégique et voient leur utilisation portée vers de nouveaux usages. Dans ce contexte, le BPM n’est plus utilisé uniquement pour l’optimisation des processus décisionnels, mais s’invite dans l’essence même des industries au niveau de la création de produits et de la créativité en général.

Ainsi, on observe une demande de plus en plus forte des manufacturiers, des professionnels de l’agroalimentaire ou encore de la pharmacie qui se tournent vers les technologies de BPM pour industrialiser la gestion et l’optimisation du cycle de vie produit, notamment à l’occasion des phases d’étude de faisabilité, de création, modification et également dans la fabrication des packagings associés.

L’objectif est d’accélérer la mise sur le marché, de définir des processus précis avec des plannings à respecter, d’obtenir une traçabilité sur ce qui a été fait et ce qui reste à faire, de favoriser la collaboration... Tout cela sous couvert d’un processus cadré à contrario d’outils de travail collaboratif ne permettant que de gérer des listes de tâches sans les orchestrer et les séquencer.

Les données véhiculant dans ces processus sont généralement sensibles, on parle alors de Master Data. Le BPM permet de créer, modifier ou mettre à jour ces informations produits en s’interconnectant avec les ERP ou les bases applicatives. Les solutions de BPM permettent alors aux responsables de production  et au marketing de bénéficier de tableaux de bords intuitifs permettant de piloter et d’anticiper les dates de disponibilités du produit.

Ces processus d’étude et de création de produit permettent de mettre en étroite collaboration les équipes du siège (commercial, finance, marketing) et les sites industriels (R&D, production, fabrication, qualité). Cela contribue à fluidifier l’ensemble du processus et à créer une nouvelle valeur ajoutée.

Enfin, on peut préciser que les solutions de BPM, via les appareils mobiles, s’invitent dans le cœur même des ateliers de production permettant aux utilisateurs de faire part du résultat de leurs essais en temps réel depuis leurs terminaux mobiles. Les processus de travail des métiers de la production sont alors simplifiés et la productivité des équipes renforcée.

Le BPM continue sa croissance au sein de l’entreprise et montre sa capacité à répondre aux attentes très opérationnelles des métiers. À l’heure de la recherche constante de productivité et d’agilité, il se positionne donc comme un véritable allié pour les fonctionnels et notamment au niveau de la production. 

BPM