Le SEO, le nouvel enjeu de la digitalisation des relations presse

Le manque de temps, de budget et les cibles multiples sont autant de raisons qui poussent aujourd’hui les communicants à inventer de nouveaux processus plus performants, dans un temps relativement restreint. C’est notamment le cas des relations presse.

Les contraintes des start-up ont largement bousculer la manière de travailler des communicants. Le manque de temps, de budget et les cibles multiples sont autant de raisons qui poussent aujourd’hui les communicants à inventer de nouveaux processus plus performants, dans un temps relativement restreint.C’est notamment le cas des relations presse, domaine traditionnel par excellence. Depuis l’avènement des médias digitaux, l’industrie des relations presse est en plein changement et nombreuses sont les agences qui ne parviennent pas à prendre le train de la transformation numérique, alors en marche.Pourtant, les relations presse ont un énorme avantage dont toute l’industrie française semble sous-estimer. Elles sont un moyen de faire d’une pierre deux coups :
  • apporter une notoriété certaines à une marque en peu de temps et avec un budget réduit ;
  • répondre aux enjeux de référencement naturel qui, généralement, est un poste de dépenses important.

Le référencement, nouvel objectif des relations presseLes relations presse ont inventé le système de “gagner des recommandations de qualité”. Les PR strategists sont des experts pour mettre en relations les entreprises et les influenceurs offline et online qui vont leur permettre d’émerger auprès de leurs cibles. Là où les équipes SEO s’échinent pour obtenir des liens cachés en payant des sommes astronomiques, les relations presse les obtiennent gratuitement, sans pour autant en avoir conscience.Avec une vision davantage orientée SEO, les relations presse sont capables d’apporter beaucoup plus que de la simple notoriété. Une stratégie combinant des relations presse et du SEO est capable de changer des opinions, générer des visites et donc des ventes.Pour ce faire, il faut combiner plusieurs actions relatives aux Relations presse et au SEO telles que le suivi du blog, des trending topics sur Twitter, des événements et sujets phrares, des marronniers, etc.


La logique SEO dans les relations presse
Pour chaque article obtenu, le PR strategist doit avoir le réflexe de demander au journaliste un lien vers le site internet du client positionné. Et si possible, il est encore mieux de positionner le lien sur un mot ou ensemble de mots sur lequel le client souhaite être référencé.
A titre d’exemple, pour une entreprise telle que Santédiscount.com (site e-commerce de produits en parapharmacie), l’objectif sera de positionner le lien vers le site sur des termes plus génériques tels que “parapharmacie en ligne”, “santé”, “produits pharmaceutiques”, etc.

Si les relations presse fonctionnent de pair avec une logique SEO, les campagnes prennent alors une dimension beaucoup plus large et permettent d’obtenir de multiples liens vers un site. Les liens provenant de médias à forte audience sont considérés bien sûr comme de l’or en barre pour l’algorithme Google mais aussi les différents liens dispersés à travers le web via la relation blogueurs, influenceurs et les utilisateurs des réseaux sociaux.

Enfin, il faut rappeler qu’aujourd’hui tout le monde est média. C’est ainsi que des sites internet lancés par des particuliers réussissent à obtenir une audience qui leur donne un certain pouvoir de recommandation. Il ne faut pas oublier que ces sites sont parfois plus “faciles” à obtenir et permettent davantage de toucher une niche qui est peut-être celle d’une start-up. Viser “gros” n’est plus le seul objectif.

Google / Media