5 bonnes raisons de réaliser une étude de couverture avant de déployer le Wi-Fi

Tout comme la construction d’une maison nécessite l’étude préalable des sols, il convient de réaliser une analyse minutieuse des besoins et de l’environnement avant tout projet de déploiement Wi-Fi professionnel.

En France le nombre de Hotspot permettant un accès Internet par Wi-Fi a explosé depuis l’apparition des premières offres en 2003, boosté par le déploiement massif de l’ADSL suivi de la fibre optique. Allant jusqu’à devenir un axe commercial pour tout un pan de l’économie, le secteur CHR. Disponibilité, performance et fluidité sont de mises pour des utilisateurs toujours plus nombreux et plus connectés (4 appareils par habitant en 2013, 6 en 2019).

D’ici trois ans la France comptera plus de 59 millions d’utilisateurs d’appareils mobiles soit 90% de la population.*  Dès lors de nombreux acteurs se sont engouffrés dans la mèche et proposent aux professionnels la mise en œuvre de réseau sans fil.

Tout comme la construction d’une maison nécessite l’étude préalable des sols, il convient de réaliser une analyse minutieuse des besoins et de l’environnement avant tout projet de déploiement Wi-Fi. Cette étude de couverture garantit la réussite technique du projet, l’adéquation de la solution aux spécificités des lieux et son évolutivité.  Le plus souvent elle est réalisée sur le site au moyen de sondes et de logiciels d’analyse pointus puis complétée par l’observation des plans architecturaux.

Valider la capacité technique
L’étude initiale détaille les zones couvertes par le haut débit et celles plus problématiques et moins accessibles. Il est important également de s’interroger sur le câblage – cuivre ou fibre optique - et de relever les éléments susceptibles de perturber la qualité des transmissions Wi-Fi (installation électrique, ascenseurs, fréquences perturbatrices, etc.). Ses données vont conditionner le choix du type de bornes Wi-Fi en fonction de la portée du signal qu’elles émettent, leur lieux d’implantation, et la population qui s'y connecte.

Identifier les besoins réels
Un hôtel ou une école n’auront pas les mêmes besoins en termes de couverture Wi-Fi. Là où le premier devra mettre à disposition un accès Wi-Fi à des centaines d’utilisateurs simultanément, de jour comme de nuit et sur l’ensemble de l’établissement, et leur permettre de visualiser des vidéos en streaming ou de télécharger des documents, la seconde devra faire face à des pics de connexions sur des zones spécifiques et à des horaires précis.
Dès lors, une réflexion sur le nombre d’utilisateurs connectés en simultané et sur leurs habitudes de navigation s’impose.

Préparer le déploiement
Le positionnement de chaque borne sur plan permet non seulement de gagner du temps lors de la mise en œuvre de la solution mais aussi de s’assurer que chaque borne est implantée à l’endroit adapté, en fonction de ses caractéristiques.
La préparation est la clé du succès pour calibrer correctement, les délais d’intervention et le budget lié aux prestations de service.

Rationaliser les coûts
L’analyse initiale détermine s’il est nécessaire de déployer des réseaux neufs ou s’il est possible de donner une seconde vie aux réseaux existants. Elle garantit une installation fiable et adaptée dès le départ et évite les itérations et changements coûteux d’implantation ou de matériels. Enfin le mapping d’implantation des bornes sert de guide au technicien le jour de la mise en œuvre afin de gagner du temps et donc de réduire les frais de mise en service de la solution.

Documenter pour mieux maintenir
L’étude prédictive et le plan d’implantation serviront de base documentaire pour le Responsable Informatique en vue de l’évolution de sa solution et pour le prestataire de maintenance en cas d’incident ou de coupure Internet.

En entreprise, la décision de réaliser une étude prédictive ou non est souvent dictée uniquement par la quantité de bornes Wi-Fi à acquérir. Il convient de bien prendre en compte la typologie du local de l’entreprise. Si plusieurs entreprises partagent un même local ou un même bâtiment l’étude initiale s’avère indispensable pour détecter les éventuelles perturbations générées par les bornes voisines. Sans compter l’aspect sécuritaire. N’oublions pas que le propriétaire d’un réseau sans fil privé mal sécurisé est le responsable légal en cas d’utilisation malveillante par un tiers !

*Etude Cisco 2015

Haut débit / Streaming