Qui sont les développeurs, dans l’ombre de la révolution numérique ?

Nous avons tous entendu parler des développeurs et de l’importance croissante de leur rôle dans l’accompagnement des évolutions technologiques de nos sociétés. Néanmoins, peu de personnes savent exactement en quoi consiste leur travail.

Le développeur conçoit et développe des applications informatiques. Concrètement, il se base sur un postulat de départ pour résoudre un problème ou proposer un service, et il le concrétise sous la forme d’une application.

Les développeurs sont parfois considérés comme une version milléniale de l’ouvrier traditionnel, qui se limite à écrire du code à la chaîne. L’impact du métier a pourtant aujourd’hui drastiquement changé. Avec l’arrivée des technologies mobiles et du cloud, le fruit du travail des développeurs se retrouve partout : dans votre smartphone, votre télévision ou même votre voiture. Dans un contexte où les applications envahissent les objets de la vie de tous les jours, ils sont au cœur de la révolution numérique, ce qui en fait les architectes des mutations qui transforment durablement la société. Pour accompagner l’ensemble de ses transformations, l’exercice du métier de développeur évolue constamment afin d’intégrer de nouvelles compétences complémentaires et pluridisciplinaires. Cela peut comprendre des aptitudes en économie, en marketing, en expérience utilisateur, afin de pouvoir répondre à des enjeux qui dépassent la simple programmation d’application, mais qui s’inscrivent dans le cadre d’enjeux plus vastes, de transformations sociétales.

Le développeur : chef d’orchestre de la transformation numérique 

Les nouvelles technologies sont désormais omniprésentes dans la société et jamais auparavant les développeurs n’avaient eu à leur disposition des outils aussi puissants et abordables. Le phénomène est d’ailleurs voué à s’accentuer dans la mesure où l’ensemble des industries sont concernées par la transformation numérique. Nous entrons dans l’ère du tout numérique. Les objets connectés font d’ailleurs leur apparition dans de nombreux aspects du quotidien comme par exemple le thermostat connecté, les brosses à dents intelligentes et les box domotiques qui entraînent la multiplication des interactions avec des logiciels. Selon une étude de l’institut GfK[1], entre 2015 et 2020,  2 milliards d’objets connectés seront vendus en France et à terme, chaque foyer possédera alors 30 objets connectés. Ce constat souligne l’importance grandissante du rôle des développeurs dans la société et dans la nouvelle économie, car ils sont les architectes de ces interfaces.

Les développeurs, en tant que prescripteurs technologiques, accompagnent la transformation digitale de toutes les entreprises et sont une composante essentielle de leur succès. En témoigne les initiatives de géants du secteur du numérique, comme Uber, qui fait appel à la créativité des développeurs, en grande partie responsable de la croissance enregistrée par l’entreprise, afin d’améliorer l’expérience de voyage de ses usagers[2], ou encore AT&T qui l’année passée a lancé un défi aux développeurs autour de la problématique de l'amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap [3]. Ces exemples démontrent que les développeurs sont de plus en plus impliqués dans le processus créatif. 

Des profils toujours prêts à s’adapter aux nouvelles mutations

Selon l’étude Developer Survey 2016 de Stack Overflow, le développeur-type est un homme, jeune (il a en moyenne 29,6 ans)[4], et il se voit en autodidacte (dans 69,1 % des cas)[5].  Cependant le métier de développeur est ouvert à tous les profils. 58,4 % des personnes interrogées en France s’estiment autodidactes et 55,8 % possèdent un Master en Sciences Informatiques (ou autre diplôme équivalent).

Le développeur peut travailler dans de nombreux types de structures : il peut être employé par un éditeur de logiciel, une entreprise de services du numérique (ESN) ou même dans une entreprise dont le cœur de métier n'est pas l'informatique mais possède en interne un service informatique. Enfin, il peut travailler à son compte. Par ailleurs, la possibilité de travailler à distance est un critère très important pour les développeurs. Selon l’étude[6] de Stack Overflow sur l’emploi des développeurs, les plus satisfaits de leur métier sont ceux qui travaillent à distance à plein temps, ce qui est tout à fait possible compte tenu de l’avènement du cloud computing et de nouveaux outils de collaboration poussés.

Toujours selon l’étude[7] menée par Stack Overflow, les développeurs sont 70 % à aimer se former à de nouvelles technologies. C’est cette facilité à s'adapter à de nouveaux langages que l’on retrouve fréquemment chez les développeurs du monde entier. En effet, en tant qu’expert, un développeur est tenu de maîtriser plusieurs langages, ainsi que les concepts attenants. Enfin, il doit également pouvoir faire preuve d'autonomie, près de 45 % considère d’ailleurs cela comme une priorité. Comme dans les autres métiers de l'informatique, la maîtrise de l'anglais est de rigueur, surtout sur les termes spécifiques du domaine de l'informatique, un volume conséquent de documentation étant non traduite. Ces constats positionnent le métier de développeur comme riche, évolutif et plein d’avenir.

[1] Source
[2] Source
[3] Source
[4] Source 
[5] Source
[6] Source
[7] Source

Créativité / Creative