Violation de brevet XML : Microsoft perd en appel

Microsoft vient de voir son appel rejeté dans l'affaire qui l'oppose à la société canadienne i4i. Celle-ci avait porté plainte pour violation d'un brevet relatif aux techniques de lecture d'un document XML. En conséquence, un tribunal du Texas avait interdit la commercialisation de la suite Office sur tout le territoire des Etats-Unis et condamné Microsoft à des dommages et intérêts de 290 millions de dollars. Depuis, Microsoft à sorti un patch pour éviter d'utiliser plus longtemps la technologie de i4i. La firme de Redmond dispose de 6 semaines pour payer sa lourde amende mais pourrait néanmoins formuler un nouvel appel auprès de la cour Suprême des Etats-Unis.

Microsoft / Juridique