Gildas Cozon (Kronos) : "Les entreprises recherchent un moteur de workflow universel capable de supporter tous leurs processus RH"

Les solutions de gestion du capital humain permettent d'apporter de la cohérence entre tous les processus de gestion des ressources humaines. Leur objectif : faciliter la prise de décision stratégique.

Pourquoi s'équiper en solutions de gestion du capital humain ?

Plusieurs raisons poussent les entreprises à s'équiper en solutions de gestion du capital humain. Tout d'abord le fait de pouvoir optimiser les processus RH en mettant en œuvre des solutions limitant la déperdition d'informations entre les acteurs de l'entreprise. Aujourd'hui, la gestion des processus RH est sur une dynamique qui répond à de nouveaux besoins métiers.

Les entreprises ne recherchent plus à mettre en place des solutions dispersées de gestion des temps, de la paie ou du recrutement mais réfléchissent à la façon dont les données métiers pourront interagir entre elles. Dans cet environnement, la notion de collaboratif est au cœur de la gestion du capital humain en apportant la bonne information, aux bonnes personnes, au bon moment.

Avec la gestion du capital humain, les problématiques d'optimisation de gestion des temps, des plannings, des accès et de la sécurité ou du recrutement. reposent sur la même brique fonctionnelle de moteur de workflow entièrement paramétrable. Ceci afin d'assurer la cohérence du processus RH dans son ensemble. Ce qui compte désormais pour les entreprises, c'est de savoir qu'elles peuvent compter sur un moteur de workflow finement paramétrable et capable de prendre en compte n'importe lequel de leurs processus RH.

Quels sont les atouts des solutions spécialisées par rapport aux développements spécifiques ou aux ERP ?

Il faut d'abord savoir que les solutions de gestion du capital humain sont adaptées à tous les types d'entreprise à partir de 150 salariés jusqu'à plusieurs milliers. Elles permettent d'informer toute une chaîne d'individus et de services de l'entreprise allant du DSI, à la direction financière, au manager, à la DRH au DSI, pour préparer l'entrée du collaborateur dans l'entreprise. En tout état de cause, ce n'est plus aux individus d'aller chercher l'information, mais à l'outil de gestion du capital humain de les guider dans leur prise de décision.

"La mise en oeuvre d'une solution prépackagée d'HCM ne demande pas plus de 3 jours"

Du point de vue de l'implémentation, lorsque les entreprises recourent à des développements spécifiques, l'empilement de couches applicatives successives peut poser des problèmes en termes de cohérence technique.

En ce qui nous concerne, nous avons ainsi procédé à la réécriture complète de notre offre afin qu'elle soit totalement homogène d'un point de vue fonctionnel et puisse être rapidement opérationnelle. Par ailleurs, la mise en œuvre de processus standards et prépackagés ne nécessiteront pas plus de 3 jours, là où le démarrage d'un ERP demandera près de 2 mois

Comment se positionne Kronos sur ce marché ?

Kronos a réalisé un chiffre d'affaires de 660 millions de dollars pour son exercice clôt en septembre 2007. Il compte actuellement 3 500 collaborateurs et affiche des taux de croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires, portés à la fois par ses opérations de croissance externe et interne.

L'acquisition de Captor en juin 2007 a permis à Kronos de s'implanter sur le marché de l'Europe occidentale et de réaliser des synergies. Captor a apporté son savoir-faire sur le segment de marché de la gestion des temps et des activités qui est venu enrichir son offre de solutions.

Mais la force de ce nouvel ensemble se situe sans aucun doute au niveau de son pôle de recherche et de développement qui totalise à lui seul plus de 600 personnes. Des synergies commerciales et marketing ont également été réalisées nous amenant à proposer une expertise locale alliée à la puissance d'une multinationale.

 

Gildas Cozon est directeur des opérations du groupe Kronos.