Firefox et Chrome sont au coude à coude sur le marché des navigateurs Internet Explorer présent sur à peine plus de quatre PC sur 10

La part de marché de Microsoft Internet Explorer a reculé de 13,2 points entre juin 2010 et juin 2011, signant la plus forte chute tous navigateurs Web confondus. Celle de Firefox a également été marquée par un recul (-4,6 points) alors qu'à l'inverse Chrome se porte toujours aussi bien.

Le navigateur Web de Google a en effet bondi de près de 14 points en passant de 8,4 à 22,2% de part de marché, ce qui le place désormais tout proche de Firefox. Safari a également progressé (mais dans une moindre mesure), alors qu'Opera affiche un petit gain sur un an.


Internet Explorer / Navigateurs