Frédéric Puche (SAP France) "Le BYOD est une tendance encore naissante"

Arrivée de Windows Phone 8, place du Cloud pour gérer smartphones et tablettes... Le point sur la politique produit de SAP sur le front des terminaux mobiles en 2012.

JDN Solutions. Quel bilan faites-vous de la disponibilité de SAP Afaria 7.0 dans le Cloud ?  

Frédéric Puche. Nous avons annoncé la disponibilité de cette solution dans le Cloud d'Amazon il y a deux mois. Pour le moment, la version Cloud de SAP Afaria 7.0 est disponible uniquement chez Amazon mais des discussions sont en cours avec d'autres plates-formes de Cloud. Le service a été décliné pays par pays ce qui explique qu'en France, on en est encore au tout début. Mais, je peux vous indiquer que d'ores et déjà qu'une trentaine de nos clients, plutôt grands comptes, ont migré leur système de MDM [NDLR pour Mobile Device Management] dans le Cloud.

Les entreprises ont été sensibles aux bénéfices de basculer leur solution de MDM sur site dans le Cloud. Par ce biais, elles s'affranchissent des contraintes techniques liées à la gestion en interne d'une telle solution, mais peuvent également gérer beaucoup plus facilement les flottes de terminaux de leurs différents sous-traitants travaillant chez elles.

Comment répondez-vous à la problématique du Bring Your Own Device (BYOD) qui monte en puissance dans les entreprises ?

Nos clients sont encore principalement mono équipement, que ce soit aussi bien pour les smartphones que les tablettes. Le BYOD est une tendance encore naissante et les usages ne sont pas encore très répandus.

"Nous limitons les fonctions de MDM à certains terminaux"

Les entreprises sont d'ailleurs encore loin de donner accès à toutes leurs applications, même dans le cas où elles disposent de leurs propres flottes de terminaux. Elles sont nombreuses à permettre seulement l'accès aux fonctions de calendrier et de messagerie.

Nous suivons attentivement la tendance des équipements en terminaux mobiles dans les entreprises, aussi bien en termes de tablettes que de smartphones. Au fur et à mesure, nous intégrons d'ailleurs à notre MDM de plus en plus de fonctions pour de nouveaux terminaux. Cela a été le cas récemment avec Samsung pour leurs terminaux Android Galaxy.

Nous limitons les fonctions d'administration de notre solution de MDM à certains types de terminaux car nous pensons que ce qui compte surtout, au-delà du référencement et de la gestion de tel ou tel type de terminal, c'est la capacité à faire tourner dessus des applications. 

L'arrivée de Windows Phone 8 OS implique-t-elle une refonte de votre plate-forme de développement mobile ?  

Nous sommes en discussions très avancées avec Microsoft pour prendre en compte les spécificités liées à ce nouvel OS qui sera lancé en même temps que Windows 8. Windows Phone 8 OS fait déjà partie de notre moteur d'applications mobiles, intégré à notre plate-forme de développement d'applications mobiles SUP.

Cet OS va donc pouvoir compter sur un compilateur sur mesure qui permettra de bénéficier de toutes les avancées de notre solution de MADP [NDLR pour Mobile Application Developement Platform] en termes de prise en charge du mode déconnecté, d'interconnexion avec les systèmes d'information, et de définition d'une véritable logique applicative.


Frédéric Puche est responsable des offres mobilité chez SAP France.

Mobilité / Smartphone