iOS et Android : moins de vulnérabilités en 2012

Le rapport X-Force d'IBM sur la sécurité laisse entrevoir une baisse conséquente des nouvelles vulnérabilités et exploits liés ciblant les systèmes d'exploitation mobiles.

IBM a mis à disposition son rapport X-Force Trend and Risk Report 2012 sur les tendances et les risques liés à la sécurité informatique. Surprise : les vulnérabilités et exploits rapportés concernant les systèmes d'exploitation mobiles - iOS et Android en tête - sont en chute libre pour 2012.

Les nouvelles vulnérabilités connues affectant les environnements mobiles devraient passer de près de 140 en 2011 à pas plus d'une quarantaine cette année. Idem pour les exploits publiés sur ces OS mobiles, qui passeraient d'une vingtaine l'année dernière à seulement deux ou trois cette année.  

Pour expliquer ce phénomène, IBM souligne les investissements consacrés par les fournisseurs de systèmes d'exploitation mobiles pour mieux sécuriser leur environnement. Les vulnérabilités deviennent plus dures à trouver, et plus difficiles à exploiter. Big Blue précise toutefois que la principale menace qui guette les usagers n'est pas forcément à voir du côté de malwares qualifiés d'exotiques (TigerBot, Bmaster, Zeus/ZITMO...). Car, nombreux sont encore les utilisateurs à se laisser piéger par des SMS malveillants qui les redirigent notamment vers des numéros surtaxés.

IBM / Android