HP Inc veut licencier 3 à 4000 employés d'ici trois ans

Les salariés concernés pourront continuer à travailler pour HP Inc, mais au sein de prestataires externes. Le groupe a promis dans le même temps une hausse de 7% de ses dividendes.

HP Inc poursuit sa restructuration. L'entreprise qui emploie quelque 50 000 personnes dans le monde depuis sa scission avec HPE, a déjà entamé une première vague de licenciements en 2016, concernant 3 000 personnes. Le ténor des PC et des imprimantes a annoncé le jeudi 13 octobre à ses actionnaires et ses employés un nouveau plan, qui passera par la suppression de 3 à 4 000 postes dans les trois prochaines années.

Pour l'heure, les informations concernant les zones impactées sont floues : le document officiel explique que les conséquences du plan "varieront selon les pays", et dépendront "des lois locales et des consultations avec les représentants du personnel".

Ce que l'entreprise californienne a communiqué, c'est que certains des employés visés se verront proposer un emploi et pourront continuer à travailler pour HP Inc, mais comme prestataire externe. Ce n'est pas la première fois qu'HP cherche ainsi à externaliser certaines compétences. Mais d'après nos confrères de Business Insider, les nouveaux emplois proposés aux employés concernés par le plan sont moins avantageux.

HP glisse dans la même note que cette restructuration doit lui permettre d'économiser entre 200 et 300 millions de dollars par an. L'entreprise a en même temps annoncé une hausse de 7% de son dividende. Depuis la scission, l'action d'HP Inc a progressé de plus de 20%.

Depuis le 30 octobre (juste avant la scission), l'action d'HP Inc aura vu sa valeur progresser de plus de 23%. © Yahoo Finance

HP / Dividende