Windows 7 : Microsoft renforce son dispositif anti-piratage

Prenant acte des nombreuses actions de piratage ciblant Windows 7, l'éditeur a décidé de mettre à jour son module de lutte contre la copie illégale. L'outil référence 70 codes de désactivation.

C'est en novembre dernier, quelques jours après la sortie officielle de Windows 7, que les premiers utilitaires de désactivation du système d'exploitation de Microsoft ont commencé à s'échanger sur Internet.

 

Microsoft avait alors indiqué qu'il planchait sur un moyen d'éviter cette vague de piratage. L'éditeur avait notamment précisé qu'une mise à jour de son système de détection de copies illégales WAT (Windows Activation Technologies) était en préparation dans ses laboratoires de Redmond.

 

Presque quatre mois après le lancement de Windows 7, le groupe vient d'annoncer la sortie de sa solution. Rebaptisé pour l'occasion Windows Activation Technologies Update for Windows 7, l'outil référence plus de 70 clés frauduleuses ou codes de désactivation conçus pour la nouvelle version de l'OS.

 

Proposé en téléchargement sur le site de Microsoft à partir du 17 février prochain, WAT pour Windows 7 devrait être disponible un mois après dans les mises à jour optionnelles du système de maintenance en ligne de Windows (Windows Update).

 

En cas de copie illégale, WAT fera apparaître un fond noir

Microsoft indique que l'installation de cette mise à jour n'aura aucun caractère obligatoire. Une information que l'éditeur s'est bien tenu de préciser. En juin 2006, le géant avait en effet catégorisé son module de sécurité (alors appelé Windows Genuine Advantage) en priorité haute sur Windows Update, faisant ainsi passer l'outil comme une mise à jour critique de Windows XP.

 

Un groupe de consommateurs américains avait d'ailleurs déposé une plainte contre l'éditeur, en dénonçant cette décision. Après plusieurs années d'instruction, la justice américaine a finalement écarté toute idée de procès la semaine dernière. Mais depuis le début cette affaire, Microsoft s'est bien gardé de réitérer la méthode.

 

En cas de copie illégale repérée, WAT pour Windows 7 fera apparaître un fond noir sur le bureau du poste de travail, et des messages viendront interrompre le travail de l'utilisateur.

 

Le module se connectera au serveur de Microsoft tous les 90 jours en vue de mettre à jour son référentiel de clés et outils de désactivation.

Serveurs / Systèmes d'exploitation