Panorama des appliances antispam Le comparatif des principales offres

Le comparatif des principales offres du marché
Editeur / SolutionThrottling des connexions SMTPListes de réputation via SPF, SenderID et DKIMChiffrement TLS AES 256bits, DomainKeys 2048bits RSA et PXE-AES 192bits
Source : Journal du Net
Cisco-Ironport / C160, C360 et C660OkOkOk
McAfee / Blade Server 3000, 3200, et 3400OkTLS AES 256bits et DomainKeys 2048bits RSA
Secure Computing / Secure Mail S10, S120 et ES5200OkTLS AES 256bits et DomainKeys 2048bits RSA
SymantecOkSPF et SenderIDTLS AES 256bits

Les appliances embarquent plusieurs méthodes communes de lutte contre les spams, à savoir notamment d'analyse heuristique mais également par listes noires (RBL), listes blanches et enregistrement DNS.

L'intégration de la fonction d'anti-relais de messagerie (Mail Transfert Agent), désormais généralisée, permet de se prémunir d'une attaque d'un pirate consistant à utiliser le serveur de messagerie de l'entreprise pour envoyer ses campagnes de spam.

Outre la fourniture par défaut d'une console de gestion Web centralisée pour configurer les politiques de filtrage et de mise en quarantaine, les éditeurs ont tous doté leurs solutions de fonctions complémentaires comme l'antivirus, l'antiphishing et l'antiscam.

Spam / Appliance