Un chimiste de DuPont plaide coupable pour vol de données

Un salarié américain, chimiste au sein de l'entreprise DuPont, a plaidé coupable devant une cour de justice pour le vol de secrets commerciaux qu'il planifiait d'offrir à son nouvel employeur. Accédant au serveur de données entre août et décembre 2005, Gary Min avait téléchargé plus de 30 000 documents confidentiels (projets de recherche, technologies, produits) de DuPont, dont la valeur est estimée à 400 millions de dollars. Les téléchargements illégaux ont débuté environ deux mois avant que Gary Min ne reçoive officiellement une offre d'emploi d'un concurrent, Victrex, soit en octobre 2005. Il devait y prendre ses nouvelles fonctions dès janvier 2006. Le chimiste n'a informé son employé qu'en décembre. C'est seulement alors que la cellule IT a détecté les actions de son ex-salarié.

Serveurs / Juridique