Google + inspire les spammeurs

La pénurie d'invitations pour le nouveau réseau social de Google a ouvert une voie royale pour les émetteurs de courriels non sollicité.

Google a soigneusement limité l'accès à son nouveau réseau social Google+. Les invitations ont été suffisamment précieuses pour intéresser les spammeurs, qui ont, comme à leur habitude, su rapidement tirer profit de l'actualité.

Graham Cluley, consultant senior chez Sophos, explique ainsi comment les boites mails peuvent actuellement recevoir des courriels indésirables "ressemblant fortement aux e-mails que les utilisateurs de Google+ peuvent envoyer à leurs amis pour les inviter sur le nouveau réseau social de Google ". Or "cliquer sur les liens ne dirige pas vers le nouveau réseau social, mais vers un site censé vendre les médicaments Viagra, Cialis ou Levitra", explique Graham Cluley. Sur son site dédié, Sophos montre une capture d'écran de site vers lequel pointe ces fausses invitations : il est signé de Canadian Pharmacy, figurant parmi les pires spammeurs.

Google / Réseaux sociaux