La police britannique recherche 2 300 victimes de vol de données

Un ordinateur saisi aux Etats-Unis renfermait les données personnelles (noms, adresses, numéros de cartes de crédit) de près de 2 300 citoyens anglais. Les informations auraient été collectées par le biais dun cheval de Troie, selon la cellule de police spécialisée dans les crimes informatiques au Royaume-Uni. Elle cherche actuellement à contacter les victimes pour sassurer que ces derniers nont subi aucun préjudice.

Annonces Google