Un singapourien risque 3 ans de prison pour détournement d’accès Wi-Fi

En République de Singapour, on ne badine pas avec l’utilisation frauduleuse d’une connexion sans fil. Un jeune homme de 17 ans, Garyl Tan Jia Luo, risque en effet 10 000 dollars d’amende et jusqu’à trois ans de prison ferme pour avoir emprunté la connexion Wi-Fi de l’un de ses voisins. Il est poursuivi pour la seule utilisation de la ligne Internet. Il n’a en effet commis aucun acte autre de piratage, comme du vol d’information ou du piratage de poste de travail.

Annonces Google