Zapping de la sécurité : WikiLeaks et guerre informatique, encore Stuxnet... Stuxnet visait bien l'Iran

l'iran était bien la cible de stuxnet.
L'Iran était bien la cible de Stuxnet. © Odette Lefebvre

Les doutes sur le virus Stuxnet ont été confirmés. Il ciblait bien l'Iran et son programme nucléaire. Plusieurs sources l'ont confirmé. A commencer par le gouvernement iranien lui-même, qui a reconnu fin novembre qu'un virus avait causé des "problèmes à un nombre limité" des centrifugeuses iraniennes. Rappelons que Stuxnet, dont la sophistication a surpris les experts en sécurité, s'attaque aux systèmes informatiques d'usines.

L'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé dans un rapport confidentiel révélé par "Reuters" que l'Iran avait dû suspendre son programme d'enrichissement d'uranium mi-novembre.

Enfin, l'éditeur d'anti-virus Symantec a analysé Stuxnet et indiqué qu'il avait été créé spécifiquement pour saboter les usines iraniennes d'enrichissement d'uranium. Le virus infiltre les automates et en modifie le code pour qu'ils ne fonctionnent pas comme prévu. Cela signifie que les créateurs du virus ont suffisamment de moyens pour avoir testé leur attaque au préalable.

Virus