Google confirme : les liens provenant des sites étrangers peuvent être bons pour le SEO

Un échange sur Twitter a permis au Googler John Mueller de clarifier l'intérêt SEO des liens provenant d'autres pays, ou de sites rédigés dans un autre langue.

Les SEO et responsables de site peuvent se demander si les liens qui viennent d'autres pays, de pages rédigées dans une autre langue et/ou situés sur un domaine de premier niveau national étranger sont considérés comme de mauvaise qualité par Google, même s'ils sont issus d'une source pertinente. C'est exactement la question à laquelle a répondu, sur Twitter, John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google. 

"La qualité des liens ne dépend pas de leur nationalité, ou de la langue qu'ils utilisent", a-t-il expliqué. Face à cette réponse un peu incomplète, des précisions ont été demandées : "est-ce qu'un lien d'un site espagnol pourra aider le référencement d'un site en Norvège de la même manière qu'un lien venant d'un site en .no?", le .no étant bien sûr le domaine de premier niveau norvégien.

"Bien sûr, pourquoi pas", a répondu, cette fois de manière plus claire, John Mueller, "certains s'inquiètent de voir des liens provenant de sites qu'ils ne peuvent pas lire, mais ce n'est pas toujours une mauvaise chose".

Google / Twitter