Association autour du référencement : une nouvelle tentative ?

La création d'une association française autour du métier de référenceur ne s'est pas faite sans encombre. Après plusieurs tentatives sabotées, un nouveau comité voit le jour, en quête de légitimité.

Depuis le 8 décembre 2007, une nouvelle association a été lancée par une communauté de passionnés. Appelée SEO Camp, elle réunie des adeptes du référencement, professionnels et des particuliers avec un point commun : un engouement pour l'optimisation des sites Web. A ce jour, 39 membres composent l'association.

Avec l'élargissement et la professionnalisation du marché du référencement, les associations en France ont pointé le bout de leur nez dès l'année 2000. Alors que ces dernières avaient pour but de fédérer les acteurs autour du métier, l'effet a plutôt été inverse.

L'IPEA - pour Internet Positionning European Association - a été la première association française créée. Les agences CVFM, 1ère Position, Netbooster, Snarx, Ad'oc, 404 Found avec Olivier Andrieu se sont réunies en 2000 pour promouvoir un référencement éthique et combattre la prolifération des méthodes dites spammantes. Une des autres missions que s'était fixée l'association fût de mettre au clair le métier du référenceur pour le grand public.

Suite aux remous autour du blacklistage, des tensions se sont créées entre les acteurs du marché

Suite aux remous autour du blacklistage, des tensions se sont créées entre les acteurs du marché. Une divergence de point de vue entre les référenceurs a eu pour effet la création d'une nouvelle association en 2003 : la Sema 7 - Search Engine Marketing Association 7 - avec parmi les fondateurs, des acteurs à l'origine de l'IPEA. Une guerre de communication s'est engagée dès lors entre les deux associations. Une mésentente qui a fait partir à la dérive ces corporations sans résoudre les problèmes de standardisation autour du référencement.

La communauté des référenceurs s'est donc retrouvée au travers des blogs et forums. Aujourd'hui, la tempête du blaclistage s'est calmée. La SEO Camp arrive donc au bon moment.

L'association a reprise certaines missions des anciennes associations. "Nous avons fixé trois objectifs : d'une part la promotion des techniques autour du référencement, afin de répondre aux questions que se posent le grand public. D'autre part, la défense de l'image du référenceur. Celle-ci est bien souvent brouillée face aux vendeurs peu scrupuleux agissant sur le marché. La dernière mission concerne la structuration du métier de référenceur, en terme d'emplois et de formations", résume son Président, Philippe Yonnet.

Aux Etats-Unis, la création d'associations de référenceurs a été beaucoup moins chaotique. La Sempo - pour Search Engine Marketing Professional Organization - a été créée en 2003 et sa filiale européenne à peine un an plus tard. La présence de certains moteurs au sein de l'association a permis d'offrir une légitimité au groupe. A ce jour, l'association recense plus de 500 membres.

Autour du même sujet