Comment se faire référencer en 2010 ? Nouveau défi : le référencement en temps réel

Une analyse de la qualité et de la quantité des liens Twitter

 

Jeudi dernier, Google donnait le coup d'envoi de Caffeine : un nouveau modèle d'indexation Web visant à améliorer la prise en compte des contenus au fur et à mesure de leur publication. "Google est plus réactif, tant mieux, et cela va mettre en avant les derniers contenus publiés. Il faudra certainement faire en sorte qu'un site Web 'vive' le plus possible", souligne Olivier Andrieu, consultant SEO indépendant, avant de prévenir : "Les contenus trop statiques vont peut-être devenir plus complexes à référencer."

 

laetitia chesse est responsable référencement chez linkeo.
Laetitia Chesse est responsable référencement chez Linkeo. © Linkeo

Pour David Degrelle, de 1ère Position, le lancement de Google Caffeine s'apparente avant tout à un coup marketing, voulant créer du buzz. "Nous avons vu venir Caffeine depuis longtemps, et ce nouvel index était déjà en partie déployé", insiste-t-il, avant d'ajouter : "le référencement en temps réel n'est pas nouveau chez Google, il avait commencé avec la reprise des liens Twitter."

 

Cette possibilité représente pourtant bel et bien un nouveau levier de référencement. Car, même si Google ne prend pas en compte les liens Twitter pour mesurer la réputation d'un site, dans la mesure où ces derniers sont paramétrés par défaut en nofollow  (c'est le cas de l'ensemble des liens depuis les réseaux sociaux), le moteur n'en réalise pas moins un comptage et une analyse des liens les plus repris sous forme de tweet. "C'est sur ce critère qu'il se base pour faire remonter des résultats de ce réseau social", ajoute David Degrelle. La réputation des comptes Twitter utilisés est également pris en considération dans cette optique.

 

Un trafic désormais généré dès le lancement d'un site

L'arrivée de Twitter sur Google a engendré des conséquences très concrètes. "Alors qu'auparavant il fallait attendre entre deux et trois semaines avant la première visite depuis Google, nous avons désormais la possibilité de générer du trafic immédiatement, par exemple en reprenant un flux RSS sur Twitter", note Laetitia Chesse. Mais, pour utiliser au mieux ce levier, les sites doivent apprendre à créer du contenu. C'est le rôle du community manager.

"Les outils de suivi de positionnement ne prennent pas en compte l'indexation temps réel"

"Au niveau des outils de suivi de positionnement, nous constatons qu'ils ne prennent pas encore en compte ce type de flux, tout comme les résultats personnalisés", déplore Laetitia Chesse.

 

Selon Olivier Andrieu, il convient de relativiser la portée du référencement en temps réel. "Les tweets n'apparaissent que sur les requêtes 'chaudes', d'actualité, et sous la forme d'une liste déroulante mise à jour en temps réel. Résultat, un tweet apparaît de façon furtive, un peu noyé parmi la masse des résultats", indique-t-il. "Du coup, l'intérêt me semble assez faible en termes de référencement naturel." Et Laetitia Chesse de renchérir : "Il est clair que ce référencement au fil de l'eau ne supprime pas le travail d'optimisation qui doit être réalisé sur un site en matière de référencement de mots clés."

Google / Référencement naturel