A lire ailleurs du 22 août 2008

Un hacker s'invite aux Jeux Olympiques - 10 applications pour surchauffer son iPhone - Vente aux enchères des machines de vote électronique.

Un hacker s'invite aux Jeux Olympiques. Mike Walker ne concourt dans aucune épreuve de la grande fête du sport. Il est en réalité consultant en sécurité pour Intrepidus Group, nous apprend InformationWeek. Intrépide, il s'est intéressé à la récente polémique sur l'âge d'une gymnaste chinoise soupçonnée de n'avoir que 14 ans, un âge qui lui fermerait la porte des JO. Mike Walker s'est donc lancé dans des recherches sur Internet afin si possible de découvrir l'âge véritable de la sportive médaillée d'or. Et c'est dans un document Excel, accessible depuis le moteur de recherche chinois Baidu que le consultant a découvert un fichier démontrant que la gymnaste He Kexin n'aurait que 14 ans. Les liens mis en ligne par Mike Walker sur son blog pour prouver ses assertions ont depuis été retirées d'Internet. Toutefois, d'autres contributeurs se sont joints à lui en mettant à disposition des captures d'écran et des douzaines d'autres liens pointant vers des copies du document. La censure risque ici de se heurter à l'ubiquité naturelle de l'Internet. Lire

 

10 applications pour surchauffer son iPhone. Silicon a concocté sa sélection de 10 applications pour l'iPhone d'Apple. Ainsi Google iPhone App permettra à l'utilisateur de se simplifier les recherches à la fois sur l'appareil et sur Internet, notamment en suggérant des termes de recherche. Vicinity et Locly exploiteront la puce GPS du téléphone pour vous rendre un certain nombre de services en lien avec la géolocalisation. Les adeptes des réseaux sociaux pourront eux rester en contact grâce à l'application gratuite mise à disposition par Facebook. Les possesseurs de l'iPhone souhaitant améliorer la qualité du rendu des photos prises avec l'appareil, pourront quant à eux se procurer pour près de trois livres le logiciel graphique Picoli. La 3G du terminal ouvre également la possibilité d'exploiter un lecteur de flux RSS, Google Reader, de jouer à des jeux comme Super Monkey Ball ou Cube Runner, ou encore de suivre l'activité des blogs grâce à Twitterrific. Lire

 

Vente aux enchères des machines de vote électronique. La disgrâce des machines de vote à écran tactile a débouché sur la création d'un couteux cimetière, rapporte AP. Des entrepôts américains accueillent ainsi des milliers de machines depuis leur bannissement. Un stock pour le moins encombrant et surtout onéreux. La question se pose donc de savoir qu'en faire. Un constructeur, généreux, propose de racheter ses propres appareils pour un dollar pièce, sachant que leur prix d'achat grimpe parfois jusqu'à 5000 dollars. Certains états américains se sont d'ores et déjà tournés vers les sites d'enchères en ligne comme eBay, tandis que d'autres espèrent écouler leur inventaire auprès des pays du Tiers Monde. A San Diego, les machines honnies sont conservées dans l'éventualité d'un hypothétique retour en grâce. Il faut dire que la municipalité avait signé un chèque de 25 millions de dollars pour s'équiper. Le Congrès américain était pourtant persuadé du bienfait de cette adoption, n'hésitant pas à octroyer une enveloppe de trois milliards de dollars, déclarant que cette évolution technologique contribuerait à réduire les erreurs humaines. Depuis la part d'électeurs ayant recours à des machines électroniques de vote a chuté de 44% à 36%. Pour nombre d'états, l'abandon de ces appareils signifie le retour aux bulletins papiers, beaucoup plus couteux. Ainsi une élection électronique avait couté à San Giego 2,5 millions de dollars en 2006. En 2008, le vote traditionnel engendrait une dépense de 3,4 millions de dollars. Lire

 

Les semaines précédentes
Date
Source : Benchmark Group
01/08Les attaques politiquement motivées en hausse inexorable - Choix d'un éditeur : la taille importe peu - La vie privée sur Internet n'existe plus
25/07De l'ADN artificiel au service de l'informatique verte ? - Une carte de la fraude à la carte bancaire au Royaume-Uni - Le piratage des logiciels nuit également à l'industrie de l'Open Source.
18/07Pirates, la police a besoin de vous ! - L'attaque des clones... Mac - McCain fait du tracking de Barack Obama sur le Web.

Hacker / A lire ailleurs