Envolée des résultats nets d'Alten et de Devoteam en 2010

Les deux SSII hexagonales affichent de très fortes croissances de leur résultat net annuel 2010. Les perspectives pour l'année en cours sont au beau fixe.

Après Sopra et la hausse spectaculaire de son résultat net pour 2010 (lire notre article : Sopra, un bénéfice annuel en hausse de 175%), c'est au tour de la SSII Alten d'annoncer une croissance du même ordre.

Plus forte encore même puisque la société de services a fait part d'un résultat net part du groupe de 53,6 millions d'euros, en hausse de 209,8% d'une année sur l'autre. Une performance attendue par le marché mais qui dépasse ses attentes, le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait en effet sur un résultat de 53 millions d'euros.

Ce bond a en tout cas permis à Alten d'améliorer la marge opérationnelle du groupe, passée de 7,6% à 10,2% en clôture de son exercice fiscal 2010 pour un résultat opérationnel courant de 92,9 millions d'euros, là encore au-dessus des attentes des analystes (90 millions d'euros).

Le chiffre d'affaires, déjà publié, s'établit quant à lui à 916,6 millions d'euros, en progression par rapport aux 857,1 millions d'euros réalisés en 2009.

Sans atteindre la hausse d'Alten, le résultat net de Devoteam a bondi de 31%

Mais Alten n'est pas la seule SSII à avoir annoncé de très bons résultats. C'est également le cas de Devoteam. Sans atteindre la hausse enregistrée par sa consœur, cette dernière a vu son résultat net part du groupe bondir de 31% à 14,3 millions d'euros.

Le résultat opérationnel augmente quant à lui de 29% à 26,2 millions d'euros en 2010, soit 5,3% du chiffre d'affaires, à comparer à 20,3 millions d'euros ou 4,4% du chiffre d'affaires en 2009. Il intègre un profit lié à l'acquisition de la filiale française de Tieto, mais également des coûts de restructuration (5,6 millions d'euros) et une dépréciation du goodwill de 1,6 million d'euros.

Côté chiffre d'affaires, il ressort à 495 millions d'euros en 2010, en quasi stagnation par rapport à l'année précédente à périmètre et taux de change constants, mais en hausse de 8% à périmètre courant. Petit bémol toutefois : la marge d'exploitation est ressortie à 6% contre 6,2% l'année dernière.

Concernant les perspectives 2011 de Devoteam et d'Alten, elles sont au beau fixe. La première, qui confirme l'amélioration de l'activité engagée depuis le 4ème trimestre 2010, prévoit une marge d'exploitation supérieure à l'actuelle, sans pour autant s'avancer sur un pourcentage de hausse.

La SSII Alten se dit pour sa part "confiante dans l'atteinte d'une croissance organique d'au moins 8% en 2011", sous réserve d'une conjoncture économique qui ne se détériore pas.

SSII / Résultats financiers