HP condamné par le TGI de Nanterre pour son système de notation

Les recours aux tribunaux des syndicats auront eu raison du système de notation interne d'HP. Plus précisément, chaque année au sein de l'entreprise, le groupe américain procède à une logique de quotas, sur un modèle pratiqué aux Etats-Unis mais illégal en France. Suite à un e-mail du directeur opérationnel Technical Services sur l'application du quota de 5% sur l'attribution de la notation la plus basse afin de répartir la rémunération variable, le TGI de Nanterre a statué sur une indemnisation de 8 000 euros pour dommages et intérêts en faveur du CE de l'entreprise et de 6 000 euros pour les organisations syndicales.


Juridique / HP