Les bénéfices trimestriels de Logica plombés par sa restructuration

La SSII se félicite du retour à la croissance de certaines de ses activités, mais annonce que sa profitabilité devrait être meilleure au prochain trimestre.

Pour son premier trimestre 2011, Logica annonce un chiffe d'affaires de 978 millions de livres soit 1 086,27 d'euros. A périmètre et taux change comparables, la croissance est de 5%, avec notamment un retour à la croissance des conseils et des services professionnels (+13%), après 9 mois de baisse.

Quant à la profitabilité du groupe, comme annoncé, elle sera affectée au premier semestre par les coûts engendrés pour s'assurer "d'avoir la bonne base de compétences pour répondre à la demande du marché". Les coûts de la restructuration sont en effet estimés à 30 millions de livres sterling (soir 33,3 millions d'euros).

Logica espère cependant dégager 15 millions de livres (16,6 millions d'euros) de bénéfices pour la fin du deuxième trimestre. Cela devrait permettre à Logica d'améliorer "légèrement" sa marge sur l'ensemble de l'exercice 2011. Sa croissance devrait aussi être "supérieure au marché".

En France, le groupe enregistre un chiffre d'affaires en progression de 11% (à 224 millions de livres sterling, soit 262 millions d'euros). La filiale française se félicite aussi d'avoir un carnet de commandes "bien rempli", grâce notamment à la demande des clients du secteur financier et à de nouveaux contrats signés avec des clients tels qu'EDF, GDF Suez et Orange. Logica France fait également savoir qu'au cours du premier trimestre 400 nouveaux collaborateurs ont été recrutés.

Logica France a également profité de ces résultats pour annoncer le renouvellement de son contrat avec Michelin pour une enveloppe de plusieurs dizaines de millions d'euros. Il engage Michelin et Logica sur les 3 prochaines années. Le contrat  porte sur des projets applicatifs dans les domaines CRM, Supply Chain et Corporate Finance.

SSII / LOGICA