Violation de brevets : Palm remporte une bataille contre NTP

Après être parvenu à décrocher un accord de 612,5 millions de dollars avec RIM, le constructeur du BlackBerry, NTP accusait Palm d'enfreindre ses brevets. Pour mettre un terme à l'infraction, NTP exigeait donc du constructeur qu'il cesse de vendre plusieurs de ses modèles (Palm VII, Palm i700, Palm Tungsten, le Treo). Le juge fédéral James Spencer, déjà en charge du procès NTP-RIM, en a décidé autrement et a accordé à Palm le droit de continuer à commercialiser ses produits jusqu'à ce que l'USPTO (United States Patent and Trademark Office) se soit prononcé sur la validité des brevets de NTP.