Les téléphones portables de Qualcomm bannis des Etats-Unis

La commission du commerce international (ITC) américaine a ordonné l'interdiction d'importer certains modèles de téléphone portable dotés de puces Qualcomm. Cette décision intervient suite au procès entre Broadcom et Qualcomm, dans lequel Broadcom est sorti vainqueur. Considéré comme ayant enfreint le brevet de son concurrent, Qualcomm est donc interdit de séjour sur l'un des plus gros marché au monde. La commission autorise néanmoins les appareils importés avant le 7 juin à être vendus. Qualcomm, qui juge l'interdiction injuste, veut obtenir un sursis d'urgence auprès d'une cour d'appel fédérale.

Annonces Google