Rambus entend faire payer l'usage de ses brevets aux constructeurs de téléphones mobiles

Rambus déclare que la majorité des téléphones mobiles utilisent une technologie d'interface mémoire qui viole un de ses brevets. L'acteur estime que cette technologie - datant de 10 à 15 ans - est une opportunité lui permettant de réclamer le paiement de licences pour l'utilisation de ces brevets. La société a d'ailleurs déjà entamé des procédures juduciaires auprès d'Infineon, de Micron, Hynix et Samsung.

Annonces Google