Sandisk et Ritek enterrent la hache de guerre

La fournisseur de mémoires Flash Sandisk vient de mettre un terme au litige qui l'oppose à Ritek dans le cadre d'une affaire de violation de propriété intellectuelle. Selon les termes de l'accord, la compagnie taïwanaise devient même le premier fabricant de cartes et de lecteurs Flash sous licences SanDisk. Le montant des royalties versés par Retek à Sandisk n'a en revanche pas été divilgué.

Annonces Google