Team Partners Group en redressement judiciaire

La SSII a dû solliciter la protection du Tribunal de commerce de Nanterre. Certaines de ses filiales sont en redressement, d'autres en liquidation judiciaire.

Les difficultés de Team Partners Group étaient déjà connues. La SSII a déjà mis ses activités de gestion de la relation client (issues du rachat de Datem) sous la tutelle d'un administrateur judiciaire depuis octobre. En décembre, son actionnaire de référence, Weinberg Capital Partners, faisait savoir qu'il n'aiderait pas la SSII "en raison des montants d'ores et déjà investis". Les sources de financement alternatives et les cessions envisagées n'ont pu être actionnées dans les délais nécessaires.

La SSII doit donc recourir une nouvelle fois à l'aide du tribunal. Elle annonce que les sociétés Team Partners Group, Team Partners, CGBI et Team Partners Interactive ont dû solliciter la protection du Tribunal de commerce de Nanterre. Ce tribunal a ouvert une procédure de redressement judiciaire, assortie d'une période d'observation de six mois pour les deux premières filiales. Pour les deux autres, le tribunal a lancé la procédure de liquidation judiciaire assortie pour CGBI d'une poursuite provisoire d'activité de six semaines. Team Partners Group emploie 2 000 ingénieurs.

Juridique / SSII