Violation de brevets : la plainte de Paul Allen rejetée

Interval Licensing a été débouté par la justice américaine. La société du co-fondateur de Microsoft ciblait 11 grands groupes pour violation de brevets technologiques.

En août dernier, Interval Licensing avait déposé une plainte contre 11 groupes, parmi lesquels Facebook, AOL, eBay, Apple, Google ou Yahoo. La société de Paul Allen reprochait à ces sociétés de violer des brevets technologiques portant sur des fonctions généralement utilisées dans le cadre de systèmes de gestion de contenu Web. Au programme : la mise en forme de contenu audiovisuel, et un moteur de règles permettant de publier des contenus connexes à une requête. Les brevets en question sont issus des travaux d'Interval Research, éditeur co-fondé par Paul Allen spécialisé dans les technologies de recherche documentaire dont les actifs ont été repris par Interval Licensing.

La plainte a été rejetée. Raison invoquée par le juge : Interval Licensing n'aurait pas su préciser les produits exploitant ces brevets. La société de Paul Allen a jusqu'au 28 décembre pour préciser ce point.

Paul Allen