L'iPhone 3G connait un problème de stabilité de la connexion

Le dernier téléphone d'Apple fait à nouveau l'actualité, mais sous un mauvais jour. Sa puce serait à l'origine d'un problème de qualité et de stabilité de la connexion, constaté par les utilisateurs.

Alors que les indiens peuventà leur tour acheter un iPhone 3G, ce dernier venant tout juste d'y être distribué, Apple est forcé de reconnaître des problèmes récurrents de connexion sur ses nouveaux téléphones. Le problème viendrait de la connectivité 3G, qui selon les propos des premiers utilisateurs, serait particulièrement instable.

Cet incident incombe a priori, à un dysfonctionnement de la puce qu'embarque l'iPhone 3G, fabriquée par le spécialiste en semi-conducteur allemand Infineon. Les utilisateurs, eux, constatent des coupures en plein milieu d'appels téléphoniques, des lenteurs pour naviguer sur Internet ou lancer le navigateur Web. Apple, qui n'a pas confirmé ou refuté l'origine de la panne, est déjà à pied d'oeuvre pour la corriger.

Tout d'abord, un premier correctif pour le système d'exploitation de l'iPhone est sorti. Il est déjà disponible pour les clients de Deutsche Telekom. Mais les premières réactions sont mitigés chez les clients, qui pour la plupart n'ont pas constaté une améliorations au niveau de la fiabilité du service, mais une augmentation des débits en revanche. AT&T, le distributeur officiel outre-atlantique, n'a pas souhaité donné des détails sur le contenu du correctif.

Steve Jobs, le P-DG d'Apple, a confirmé que le problème était connu et identifié chez Apple. Il a prévenu ses clients qu'un correctif officiel traitant définitivement le problème sera publié dans le courant du mois de septembre. Il complètera la mise à jour actuelle, la 2.0.2, qui n'est qu'un correctif temporaire pour répondre le plus rapidement possible aux premiers soucis rencontrés sur l'appareil.

L'iPhone s'est vendu à plus d'un million d'unités au cours du mois de juillet, et le total des ventes pour la seule zone des Etats-Unis est estimé à 2 millions d'unités au cours du dernier trimestre fiscal d'Apple. Un succès qui le place en bonne position sur le marché des smartphones, aux cotés de Nokia, Samsung, Motorola ou encore RIM et son BlackBerry.

En France, l'iPhone 3G est distribué par Orange à des tarifs relativement élevés. Pour 199 euros l'appareil, l'utilisateur est contraint de s'abonner à des forfaits mensuels allant de 49 à 149 euros. Une politique habituelle pour le constructeur qui mise à chaque fois sur un opérateur télécom unique pour assurer la distribution dans tous les pays. Le prix permet à la marque à la pomme de s'assurer de très belles marges.

Des performances hors normes puisque Apple a réalisé lors de son troisième trimestre 2008/2009, un chiffre d'affaires de 7,46 milliards de dollars (+38%) et un résultat net de 1,07 milliard de dollars (contre 818 millions de dollars l'année dernière à la même période. Les ventes d'ordinateurs Mac ne se sont jamais si bien portées (+41% en volume, et +43% en valeur).

Autour du même sujet