Virtualisation : priorité numéro deux des DSI en 2011 Virtualisation de serveurs : vers un marché de 19,3&nbspmilliards de dollars en 2014

D'après les estimations du cabinet IDC, plus de 23% de l'ensemble du parc de serveurs au niveau mondial en 2014 supporteront une technologie de machine virtuelle. Toujours selon le cabinet américain, plus de 19 milliards de dollars devraient être dépensés en matériels de type serveur supportant des applications virtualisées.

Cette étude, basée sur les réponses de 400 organisations du secteur informatique lancées dans des projets de déploiement de serveurs virtualisés, précise également que les 2,2 millions de serveurs physiques en production pour ce type de projet en 2014 représenteront en réalité 18,4 millions de serveurs virtuels. Ce qui correspond à un taux de déploiement moyen de machines virtuelles par serveur physique de l'ordre de 8,5 à horizon 2014.

Après les datacenters, la virtualisation prête à entrer dans toutes les succursales

"La virtualisation de serveur est la killer app des centres de données. Elle a profondément fait évoluer les projets informatiques. La plupart des centres de données ont mis un premier pied dans la virtualisation au cours des trois dernières années, et la majorité de leurs instances applicatives réside dans des machines virtuelles", a fait savoir en décembre dernier Michelle Bailey, vice-présidente sectorielle d'IDC.

"Nous pensons qu'à mesure que la virtualisation évolue, son usage se répandra au-delà des centres de données et des marchés matures pour pénétrer les succursales d'entreprise et les marchés émergents", a pu indiqué de son côté Katherine Broderick, analyste au cabinet américain.

Serveurs / Virtualisation