Le bug des cartes bancaires coûtera entre 6 et 10 millions d'euros à Gemalto

Suite au bug du début de l'année 2010 qui a empêché des millions de consommateurs allemands d'utiliser leurs cartes de paiement, le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto a annoncé que 6 à 10 millions d'euros seront intégrés en conséquence dans les comptes de l'année 2009 en tant que provision. Le bénéfice d'exploitation est ajusté d'environ 180 millions d'euros. Par ailleurs, la constructeur a résolu le problème avec une solution sécurisée approuvée par les autorités bancaires allemandes la semaine dernière.

GEMALTO / Bug