Londres 2012 : le site Web officiel carbure à l'Open Source

Les coulisses techniques du site Web officiel des Jeux olympiques de Londres 2012 ont été révélées. LAMP, tests de montée en charge et CDN sont au rendez-vous.

Le site Web officiel des Jeux olympiques de Londres 2012 est prêt pour encaisser 1 million de visiteurs par heure. C'est ce qu'à assuré Russ Ede, responsable de ce site, à nos confrères de Cio.com. Russ Ede a précisé que les tests de charge ont été réalisés par le spécialiste du "Cloud Testing" Soasta, qui a pu garantir que le site pouvait bien résister à des centaines de milliers d'utilisateurs connectés en même temps.

Le site va également très largement s'appuyer sur des technologies Open Source. Il est en effet fondé à partir du fameux pilier LAMP. Cio.com remarque ainsi que "malgré les attentes très exigeantes concernant le site Web, il y a visiblement une volonté de réaliser quelque chose de joyeux et pas cher qui exclut l'utilisation de coûteux logiciels propriétaires".

Le site va cependant massivement utiliser les technologies de CDN d'Akamaï. Des solutions d'ores et déjà testées pour la diffusion de vidéos en direct du parcours de la flamme olympique. Si le site ne diffusera pas en streaming les épreuves sportives, il devra en fournir tous les résultats et statistiques. C'est d'ailleurs ce flux qui nourrira les incrustations sur les retransmissions télévisées.

Linux / CDN