Veritas Operations Manager 4.0 : pilotage des environnements virtuels, physiques et de Cloud

L'outil de gestion de parc de serveurs intègre des fonctions de reporting des systèmes de stockage qui ne nécessite pas d'installer d'agent.

Symantec lève le voile sur la version 4.0 de Veritas Operations Manager : une console de reporting conçue pour superviser les systèmes serveurs et de stockage reposant sur les outils Veritas Storage Foundation et Veritas Cluster Server. Cette nouvelle mouture optimise notamment la gestion des serveurs physiques et virtuels.

Une amélioration qui passe par la mise en œuvre d'un nouveau module. Baptisé Veritas Operations Manager Advanced, "cette solution assurera un rapport approfondi des environnements physiques et virtuels, et permettra de prendre les mesures nécessaires pour optimiser la gestion et l'exploitation des serveurs et du stockage", détaille Symantec. "Veritas Operations Manager Advanced ne nécessitera aucun agent pour le déploiement et la maintenance."

Veritas Operations Manager comprend des fonctions de thin provisioning, pour attribuer des capacités de stockage en fonction des besoins. Il a pour but également "d'implémenter la hiérarchisation du stockage selon des règles, et gérer le reporting de la facturation interne du stockage multifournisseur, tout en apportant une meilleure connaissance de l'état actuel des ressources de stockage."

Stockage / Serveurs