PKparis s'attaque au marché de l'IoT grâce à une levée de fonds d'un million d'euros

La start-up veut notamment lancer une montre et des écouteurs connectés.

La jeune pousse spécialiste des clefs USB miniatures PKparis a levé 1 million d'euros pour se lancer dans l'aventure de l'IoT. Alors que ce n'est pas son cœur de métier, elle va commercialiser entre 2017 et 2018 trois objets connectés. "Nous travaillons actuellement sur une montre intelligente qui permettra de mesurer le nombre de pas, les battements cardiaques, mais également certaines données chimiques du corps de son utilisateur", détaille Luc Pierart, le PDG et fondateur de PKparis. Le wearable permettra notamment aux diabétiques de mesurer leur taux de glycémie en temps réel.

Le PDG de PKparis, Luc Pierart. © PKparis

PKparis va également lancer des écouteurs sans fil capables de mesurer la fréquence cardiaque de leur propriétaire, ainsi que d'autres types de données corporelles que l'entreprise ne veut pas encore dévoiler.

La jeune pousse, lancée en 2013 et basée à Paris, développe enfin un "tag anti perte". Ce capteur de la taille d'une pièce de deux euros émet des ondes radios et est équipé d'une petite batterie. Il peut être collé sur n'importe quel objet, comme un porte-clefs. Il permet en cas de perte de les retrouver facilement grâce à la géolocalisation, via une application mobile dédiée

"Nous avons avancé progressivement, en travaillant sur des produits de plus en plus complexes. PKparis a commencé par commercialiser des clefs USB, avant de travailler sur un kit de survie pour smartphone avec une batterie de rechange d'1h30. Ce n'est qu'aujourd'hui que nous nous lançons dans les objets connectés à proprement parler, car nous avons atteint un niveau suffisant de technicité. C'est la méthode chinoise du pas à pas", explique Luc Pierart, qui a vécu plusieurs années en Asie et dans la Silicon Valley.

PKparis compte déposer plusieurs brevets pour protéger ses trois objets connectés

L'entreprise, qui compte une dizaine de salariés en France et deux à Taiwan, a collecté en tout un million d'euros. 40 investisseurs ont apporté 700 000 euros dans le cadre d'une levée de fonds sur le site d'equity crowdfunding SmartAngels. La banque publique d'investissement tricolore Bpifrance a complété la mise avec un prêt de 300 000 euros.

PKparis va utiliser ses fonds en recherche développement, pour développer ses trois objets connectés. Elle compte notamment déposer plusieurs brevets sur chacun d'eux. Elle compte également développer ses équipes à l'international.

A lire aussi : 

 

Levée de fonds / IoT