Gérer Windows en lignes de commande

L'invite de commande est tombée en désuétude après Windows 3.1. Pourtant, elle permet d'exploiter directement les propriétés de l'OS, tout en utilisant peu de ressources. Elle est remise au goût du jour avec Vista.

 

Pour utiliser les propriétés de son système d'exploitation, l'utilisateur dispose d'une interface graphique qui ajoute un niveau d'abstraction entre lui et l'OS. Cependant, il est possible d'effectuer des actions directement sur Windows via la ligne de commande, également appelée invite de commande. Les fonctions en programmation Windows sont baptisées les Shell.

 

Jusqu'à Windows 3.1, Windows n'était qu'une interface graphique de DOS, langage sur lequel s'adossait naturellement son invite de commande. Maintenant, les menus et le gestionnaire de fichiers remplacent l'interpréteur de commandes. L'invite de commande n'est plus qu'un émulateur. Elle devrait revenir de façon plus significative avec PowerShell sous Windows Vista.

 

Les principaux avantages de l'invite de commande résident dans sa faible consommation de ressources car elle n'utilise pas d'interface graphique. C'est pour cela que de nombreux serveurs ne s'administrent qu'en lignes de commande.

 

L'invite de commande se lance avec l'instruction cmd.exe, à saisir dans l'outil exécuter du menu "Démarrer". Elle est également accessible dans "Accessoires", qui se trouve dans tous les programmes du menu "Démarrer". Il arrive que la fenêtre d'invite de commande se referme automatiquement à la fin d'une requête. Pour éviter cela, il faut ajouter /k à la suite de l'instruction cmd.exe saisie dans exécuter.

 

Se déplacer dans l'arborescence :

cd nom_du_dossier

 

Remonter d'un cran dans l'arborescence :

cd..

 

Afficher la liste d'un répertoire :

dir nom_du_répertoire

 

Arrêter un processus :
taskkill /IM NomDeLimage.exe /F

 

Démarrer un service :

net start nom_du_service

 

Arrêter un service :

net stop nom_du_service

 

Activer le pare-feu Windows :

netsh firewall set opmode enable

 

Désactiver le pare-feu :

netsh firewall set opmode disable

 

Renouveler son adresse IP :

- ipconfig/release pour effacer l'adresse IP actuelle,

- puis ipconfig/renew pour générer une nouvelle adresse IP.

 

Envoyer des messages à un ordinateur relié en réseau :

net send nom_pc message

 

Tracer un site Web :

tracert http://www.google.fr/

 

Graver un CD Rom :
CreatCD -r:u "C:chemin_du_fichier_à_graver "

 

Pour accéder à l'aide de l'invite de commande, taper la ligne suivante : 

help cmd

 

L'invite de commande permet d'automatiser des tâches par le mode batch, c'est-à-dire, par la création de traitements par lots qui vont exécuter des lignes de commande selon une programmation d'évènements. Pour créer un fichier batch, il suffit d'enregistrer les commandes Shell dans le bloc-notes de Windows avec l'extension .bat. L'exemple ci-dessous crée une tâche planifiée tous les jours à 11h partir du 1 juin :

 

schtasks /create /tn "Tache" /tr C:tache.exe /sc daily /st 11:00 /ed 01/06/2008 

 

Serveurs / Windows