Les salaires des développeurs par langage en 2017

Les salaires des développeurs par langage en 2017 JavaScript, PHP, Java, Ruby, Python... Le point sur les rémunérations auxquelles peuvent prétendre les développeurs en France par domaine de compétence et niveau de responsabilité.

Cabinet de recrutement français spécialisé dans les profils de développeurs, Urban Linker livre le 6e opus de son baromètre annuel de rémunération. L'étude se concentre sur les profils techniques des métiers du web pour des postes basés en Île-de-France : développeurs PHP, Ruby/Python, Java, DevOps, iOS, Android.... D'un année sur l'autre, Urban Linker constate des augmentations de salaire à l'embauche pour plusieurs de ces profils. 

"Le langage PHP reste très utilisé, et on constate cette année une hausse des salaires liés à ce langage, particulièrement sur les profils seniors", commente le cabinet. "Les salaires des développeurs Java sont restés relativement stables par rapport à 2016, même si la demande demeure forte pour ce langage. En revanche, on note une baisse des demandes pour le langage .Net. Il en résulte une légère baisse des salaires, en particulier pour les profils juniors, qui perdent 5,2% de leur salaire."

Des évolutions de salaires dans plusieurs domaines

De même, l'étude révèle un tassement des rémunérations des experts en JavaScript. Elles s'inscrivent en léger recul d'une année sur l'autre (de -1% pour les développeurs full-stack junior, et jusqu'à -6.25% pour les développeurs front-end junior).

Quand aux intégrateurs, "ils ont tendance à acquérir de nouvelles compétences et touchent de plus en plus au développement front-end, notamment via les frameworks Angular et React. Ce qui engendre une légère augmentation de leurs fourchettes de salaires : les intégrateurs confirmés gagnent 4% et les senior 5% de plus que l'année dernière", constate Urban Linker qui relève en parallèle des variations de rémunération moins fortes que d'habitude sur le terrain du développement mobile, malgré un marché toujours dynamique.

Méthodologie : le baromètre annuel de rémunération d'Urban Linker repose sur une analyse quantitative et qualitative, fondée sur les 450 recrutements réalisés sur un an par le cabinet de recrutement - auprès de pure players, de start-up et de grands groupes. L'étude porte exclusivement sur la région de Paris / Ile-de-France. En parallèle, Urban Linker a publié pour la première fois une seconde étude de rémunération portant, cette fois, sur les salaires des métiers de la tech en région Rhône-Alpes.

A lire aussi : 

Recrutement / Recrutement informatique

Annonces Google