Apps iOS : Apple bascule le langage Swift en open source

Apple Swift 2 open source 1506 Le groupe avait annoncé sa volonté de rendre le remplaçant d'Objective-C open source. C'est désormais chose faite.

Apple avait profité de son événement WWDC (le 8 juin dernier) et la sortie de la version 2 de Swift, pour annoncer sa volonté de rendre ce langage open source. C'est chose faite. Le successeur d'Objective-C pour les développements iOS est désormais disponible sous licence Apache (voir le site du projet : Swift.org). Le code ouvert inclut le compilateur et les librairies standard du langage, et le projet devrait accueillir des contributions de la communauté.

Swift bientôt étendu à d'autres terminaux que l'iPhone et l'iPad ?

La version open source de Swift est déclinée pour tous les systèmes d'Apple : iOS, OS X, watchOS et tvOS. Il est aussi disponible pour Linux. Cette licence open source pourrait permettre à d'autres éditeurs de proposer des serveurs d'applications capables d'exécuter des développements en Swift. En ligne de mire, le groupe pourrait vouloir ainsi proposer à terme un environnement de développement facilitant le partage d'un même code entre projets conçus pour des terminaux d'autres constructeurs (PC fixes, tablettes et smartphones). Une vision que poursuit également Microsoft, avec les Universal Apps de Windows 10.

Une annonce qui pourrait accélérer l'arrivée de Swift sur Android et Windows Mobile

La version open source de Swift pourrait ainsi faciliter la création de compilateurs alternatifs en vue de compiler du code Swift pour d'autres plateformes, comme Windows (et son infrastructure .Net dont Microsoft a aussi annoncé le passage en open source) ou Android (Java), et plus seulement pour OS X ou iOS.

Cette nouvelle étape semble d'ailleurs déjà engagée. Lors de son événement à destination des développeurs fin avril, Microsoft a indiqué plancher sur un compilateur Swift pour faciliter le portage d'applications dessinées initialement pour iOS sur Windows 10 (lire l'article : Les apps iOS et Android arrivent sur Windows 10). Un chantier que la version open source de Swift devrait permettre d'accélérer.

IBM : un partenaire qui pourrait tirer parti de la situation

Un autre acteur pourrait, aussi, profiter de la situation : IBM. En partenariat avec Apple, le géant informatique a développé une offre d'une centaine d'applications métier pour iOS (à la fois taillées pour iPhone et iPad). Certaines de ces apps pouvant, également, tirer parti du cloud d'IBM, et notamment de ses services d'analyse de données Watson, pour effectuer certains traitements. Grâce au passage de Swift en open source, IBM pourrait être tenté de rendre open source au moins une part de cette offre, en vue de faciliter la mise en œuvre de développements complémentaires autour pour ses clients.


A lire aussi :

Serveurs / Apple