Google inaugure la gestion de Google Cloud Platform en ligne de commande

Google Cloud Shell permet de mettre à jour ses applications et gérer ses infrastructures de déploiement sur Google Cloud Platform via un shell en ligne de commande dans le navigateur.

Google Cloud Shell est dévoilé par Google en bêta aujourd'hui, à l'occasion de son événement client Next qui se tient à Paris. Accessible via la Google Developers Console, "il permet au développeur de bénéficier en mode cloud de son propre shell orienté CLI", nous explique Greg DeMichillie, directeur Produit Management de Google Cloud Platform. Quel que soit l'endroit où il trouve, le développeur bénéficie ainsi d'un shell pour déployer une évolution d'application ou gérer son infrastructure sur le cloud de Google (IaaS et PaaS).

Orienté ligne de commande, Google Cloud Shell est une solution de DevOps dérivée de la fonction d’utilisation de "SSH à partir du navigateur" lancée en 2014 par Google pour les instances Google Compute Engine.

"Les développeurs de Google travaillent de cette façon. Ils n'installent rien en local. Ils gèrent tous leurs développements en mode cloud. Le code source est dans le cloud, les outils sont dans le cloud...", souligne Greg DeMichillie. Google Cloud Shell garde la trace des sessions Shell de l'utilisateur, et les synchronise quel que soit le terminal utilisé. Disponible gratuitement en bêta, le service devrait être lancé en version finale début 2016.

Pour lancer Cloud Shell, ouvrez la Google Developers Console puis cliquez sur l’icône Cloud Shell affichée en haut à droite.  © Google

 

Google / Console